Convention

  • 16 000 euros de plus pour chaque médecin généraliste

    1,3 milliard d'euros sera alloué à la médecine libérale à compter de l'an prochain. Sur cette somme 960 incomberont à l'Assurance-maladie obligatoire. L'enveloppe servira à revaloriser les tarifs des actes des médecins et à créer de nouveaux forfaits qui tiennent compte des conditions d'exercice des praticiens. La médecine générale sort grande gagnante d'une négociation de 5 mois en emportant dans sa besace les 3/4 de l'enveloppe accordée aux 100 000 médecins libéraux, soit 16 000 euros de plus par médecin généraliste et par an.

  • 2016 : une convention pour la médecine générale ?

    MG France a imposé depuis plusieurs années dans le débat public la nécessité de revaloriser la médecine générale.

    Nous avons, chiffres à l’appui, démontré l’absence d’équité de traitement entre spécialistes en médecine générale et spécialistes d’organes.

    Absence d’équité dans la rémunération, dans le temps de travail, dans les conditions d’exercice.

  • Convention médicale : Il faut un nouveau modèle économique pour les médecins généralistes

    "Nous avons besoin d'un plan Marshall pour la médecine générale", a fait savoir Claude Leicher, lors d'une conférence de presse organisée au siège de MG France le 25 mai. "La situation des médecins généralistes illustre l’absence d’orientation politique claire des gouvernements successifs en faveur des soins primaires. La convention médicale 2016 doit définir une nouveau modèle économique pour la médecine générale et nous conduire vers l'équité des tarifs entre les spécialités."

  • Face à des propositions de l’Assurance-Maladie très insuffisantes, MG France appelle les médecins généralistes à se mobiliser

    15 jours avant le terme annoncé des négociations conventionnelles, l’Assurance-Maladie vient de faire brutalement monter la tension.
    Lors de la séance du 7 juillet, le directeur de la CNAM a choisi de repousser de 18 mois l’application du tarif de 25 euros pour les consultations de base. De sa propre initiative ou à la demande du gouvernement, il propose une étape à 24 € le 1er avril 2017, n’autorisant le tarif de 25 € que le 1er avril 2018.

    MG France réclame l’équité des tarifs entre médecins. Cette revendication fait aujourd’hui l’objet d’un consensus intersyndical. Elle doit se traduire par une revalorisation sans attendre du tarif de base de la consultation à 25 euros, et un même tarif pour les mêmes actes réalisés par tous les médecins, qu’ils soient spécialistes d’organe ou spécialistes en médecine générale.

    Ne pas corriger cette discrimination subie par les médecins généralistes compromet l’accès aux soins de toute la population :

    • Comment, alors que les généralistes doivent pallier l’absence de services en proximité, leur demander d’assurer des soins d’urgence en bloquant leurs tarifs ?
    • Comment mettre en œuvre une loi qui parle de soins primaires organisés autour du médecin généraliste traitant, sans lui garantir les moyens d’exercice de sa spécialité ?
    • Comment mettre en œuvre une stratégie nationale de santé qui vise à améliorer la santé publique, en l’absence des médecins généralistes qui en sont les premiers acteurs ?

    Démographie catastrophique liée à des conditions de travail médiocres, revenus horaires nettement inférieurs aux autres spécialités (- 78%), blocage de la consultation depuis le 6 janvier 2011, pour les médecins généralistes la coupe est pleine.

    Dans ces conditions, MG France a décidé d’intensifier sa campagne d’application unilatérale de la consultation à 25 €. Ce mouvement s’étend comme en témoigne le nombre croissant de médecins qui reçoivent des courriers de menace de leurs caisses.

    MG France appelle l’ensemble des syndicats de médecins libéraux à appuyer sa campagne "pas de consultation à moins de 25 €".

    Télécharger l’affiche du syndicat http://www.mgfrance.org/images/actualite/actionsencours/affiche-tarif-cs25.pdf
     

    Mots clés : Négociations conventionnelles, équité, tarifs.
     

    Contacts :

    • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
    • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
    • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


    Référence du communiqué de presse :
    N° 400 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

  • L’Assemblée générale de MG France, réunie à Paris le 10 septembre 2016, approuve la signature de la convention

    A l’issue d’une analyse détaillée du nouveau texte conventionnel et après un débat animé, les représentants des syndicats  départementaux de MG France ont approuvé à l’unanimité la signature par MG France de la convention entre syndicats médicaux et caisses d’assurance maladie.

    Ils ont estimé le texte conventionnel fidèle aux priorités fixées par l’intersyndicale avant et pendant la négociation. Equité entre spécialités médicales s’appuyant sur un tarif de base identique à 25 euros, priorité donnée aux spécialités médicales les moins avantagées par  les conventions antérieures (médecine générale et chirurgie), pérennisation des avantages conventionnels (ASV), valorisation des actes pédiatriques, création d’un forfait structure, augmentation des forfaits patientèle, et hiérarchisation des actes qui accorde notamment au médecin généraliste traitant l’acte clinique le mieux rémunéré (70 €).

    L’assemblée générale considère cette convention comme un premier pas significatif en faveur de la revalorisation de la spécialité médecine générale, indispensable au maintien d’un maillage territorial de soins primaires organisés en équipe.

    Au delà du simple maintien, la crise démographique qui frappe notre profession justifie que des moyens spécifiques soient apportés aux soins de premier recours, portant notamment sur la prise en charge à domicile des patients dépendants (revalorisation des visites) et sur les structures de soins (personnel d’accueil, d’assistance et d’accompagnement).  C’est pourquoi MG France rappellera prochainement sa demande de Fonds d’investissement sur les soins primaires au gouvernement et aux candidats à la présidentielle et aux législatives.

    Enfin MG France répète à l’ensemble des généralistes son appel à coter dès maintenant leurs consultations au même tarif que les autres spécialités, 25 €. Six ans de blocage tarifaire et dix ans de maltraitance conventionnelle * sont inacceptables. MG France appelle les généralistes de l’UNOF, qui nous ont rejoint sur ce mot d’ordre en janvier 2016 et ont exprimé à 78% leur souhait de signature, à poursuivre ensemble cette action même si leur propre centrale ne les a pas entendus.

    MG France est plus que toujours attaché à cette unité syndicale qui a été, lors de cette négociation, d’une grande efficacité.


    * l’avenant CSMF / SML n°19 à la convention de 2005 de janvier 2007, a refusé d’accorder la majoration MPC de 2 € aux seuls généralistes, les spoliant en dix ans de 70 000 €.



    Mots-clés : convention médicale, intersyndicale, fonds d’investissement soins primaires

     

    Contacts :

    • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
    • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
    • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


    Référence du communiqué de presse :
    N° 404 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

     

  • La nouvelle Convention commence à s'appliquer le 1er mai 2017

    Le 1er mai prochain, nos actes de base changent de nom et de montant :
    - pour une consultation : G = 25 euros
    - pour une visite : VG + MD = 25 + 10 euros

  • MG France n’a rien lâché: la consultation passera à 25 € en une fois au 1er mai 2017

    La pression qu’a mise MG France dans cette négociation a abouti: non seulement l’exigence de l’équité sur la valeur de la consultation de base a été acceptée, mais en plus près des 3/4 de l’enveloppe financière prévue dans cette négociation va à la médecine générale.

  • MG France signe aujourd'hui une convention qui doit faciliter l'exercice de la médecine générale

    Alors qu’il devient difficile de trouver un médecin traitant sur tout le territoire, la convention entre caisses d’assurance-maladie et médecins libéraux consacre pour la première fois une part significative des sommes disponibles à la médecine générale. Elle commence ainsi à corriger une inégalité de traitement qui a été largement responsable de la désaffection de notre métier.

    C’est donc logiquement que MG France signe aujourd’hui un texte conventionnel qui est un premier pas vers la reconnaissance  de la place de notre profession au sein d’un système de santé mieux organisé.

    Dans un contexte où les attentes des médecins sont très fortes, les possibilités financières limitées et les injonctions parfois démesurées, signer une convention est un acte courageux, assumé par les syndicats signataires, qui bénéficiera à l’ensemble des médecins libéraux.

    MG France a réclamé que l’acte de base du médecin généraliste soit au même niveau que les autres spécialistes, et obtenu deux euros d’augmentation qui ne soldent pas les comptes. Exercer la médecine générale aujourd’hui nécessite en effet des moyens matériels et financiers pour répondre aux attentes d’une population dont les besoins de santé ont changé : maintien à domicile, coordination des soins complexes, actions de santé publique, etc.

    En créant un médecin traitant pour les enfants ou en rémunérant des actes complexes, le texte conventionnel prépare les évolutions nécessaires, mais de nombreux dossiers doivent encore avancer, notamment la visite à domicile pour les patients âgés ou invalides. Le forfait structure devra être valorisé rapidement pour permettre aux médecins généralistes de disposer de personnel pour les assister dans leur travail.

    L'ouvrage ne s'achève donc pas avec la signature d’aujourd'hui. Le travail conventionnel débute et MG France y prendra toute sa part.



    Mots-clés : convention, visite à domicile, forfait structure

     

    Contacts :

    • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
    • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
    • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


    Référence du communiqué de presse :
    N° 403 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

  • Nouvelle Convention : dès le 1er mai, COTEZ JUSTE !

    Téléchargez la plaquette Cotation pratique des actes du médecin généraliste au 1er mai 2017

    Téléchargez nos affiches pour votre cabinet

  • Texte de la convention 2016

    Le texte intégral de la convention signée le 25 août 2016.

    Ainsi que les avenants signés depuis

  • Une signature conventionnelle qui doit faciliter l’exercice de la médecine générale

    Quand les attentes des médecins sont très fortes, les possibilités financières limitées et les injonctions souvent démesurées,

logo-mgfrance2016_footer.png

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude