• Le 17 mai 2019, dans un communiqué de presse, MG France interpellait le Haut Commissaire à la réforme des retraites, Jean Paul Delvoye, sur des questions précises

    • L’ASV est un des avantages conventionnels et constitue une part importante (40 % en moyenne) de la retraite des médecins secteur 1 (honoraires conventionnés). MG France exige que ces avantages conventionnels, qui sont des honoraires différés, soient garantis sur la durée. Quelles garanties leur sont données ?
    • Les cotisations des médecins ont permis de mettre en réserve des sommes importantes, plusieurs milliards d'euros, nécessaires pour l'équilibre des régimes dans un contexte démographique difficile.
      MG France refuse que ces réserves ne soient pas cantonnées au bénéfice des médecins. Comment seront sécurisées ces sommes ?
    • La CARMF a mis en place des mécanismes de solidarité et d'action sociale au bénéfice des médecins. MG France refuse que ces mécanismes soient mis en danger par la disparition ou la relégation de leur caisse de retraite. Que devient la caisse de retraite des médecins libéraux (CARMF) dans le système cible ? Quelles seront ses missions ?
    • La gouvernance du futur régime universel doit intégrer l'ensemble de ses composantes. MG France refuse que les médecins libéraux soient exclus de la gouvernance du régime. Comment leur sera garantie une représentation efficace notamment pour les décisions portant sur les avantages conventionnels et sur les réserves 

    Jean Paul Delevoye lui répond dans cette vidéo

     

  • MG France a participé aux séances de concertation sur la réforme organisées par le Haut commissariat pour la réforme des retraites dirigé par Jean-Paul Delevoye. La concertation s’achève ce vendredi 17 mai sans avoir rassuré totalement les médecins généralistes libéraux sur plusieurs points importants :

     

    • L’ASV est un des avantages conventionnels et constitue une part importante (40 % en moyenne) de la retraite des médecins secteur 1 (honoraires conventionnés). MG France exige que ces avantages conventionnels, qui sont des honoraires différés, soient garantis sur la durée. Quelles garanties leur sont données ?
    • Les cotisations des médecins ont permis de mettre en réserve des sommes importantes, plusieurs milliards d'euros, nécessaires pour l'équilibre des régimes dans un contexte démographique difficile.
      MG France refuse que ces réserves ne soient pas cantonnées au bénéfice des médecins. Comment seront sécurisées ces sommes ?
    • La CARMF a mis en place des mécanismes de solidarité et d'action sociale au bénéfice des médecins. MG France refuse que ces mécanismes soient mis en danger par la disparition ou la relégation de leur caisse de retraite.Que devient la caisse de retraite des médecins libéraux (CARMF) dans le système cible ? Quelles seront ses missions ?
    • La gouvernance du futur régime universel doit intégrer l'ensemble de ses composantes. MG France refuse que les médecins libéraux soient exclus de la gouvernance du régime. Comment leur sera garantie une représentation efficace notamment pour les décisions portant sur les avantages conventionnels et sur les réserves ?

    Face à ces questions légitimes de notre profession, MG France demande des réponses rapides et claires du Haut Commissariat. Les médecins veulent des garanties sur le maintien de leur niveau de retraite dans la réforme qui est annoncée

    Mots clés : retraite, ASV, CARMF

  • Fin janvier: les retraites des généralistes reculent de 50 euros en moyenne par mois, à cause de la hausse de CSG.
    Ce n'est pas rien.

  • Le 17 septembre 2016, après cinq années de discussions, d’explications et de négociations, le plan de réforme de l’ASV a été validé. Cette réforme permettra le respect des droits acquis, le versement des retraites actuelles, et la reconstitution des réserves pour verser les retraites futures.
    Rappelons que ce régime conventionnel représente 40 % de la retraite actuelle ou future des médecins généralistes.

  •  

    En tant que professionnel de santé conventionné vous devez verser des cotisations sociales obligatoires. C'est l'Urssaf qui assure le recouvrement de ces cotisations.
    Le calcul de vos cotisations s'opère sur vos revenus professionnels.
    Chaque année l'Urssaf vous envoient un formulaire de déclaration de vos revenus.

    La CARMF fait de même pour vos cotisations retraite

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude