Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Communiqué MG France : Les médecins généralistes s’invitent au Ségur de la santé

La crise sanitaire du coronavirus a conduit les professionnels de santé à s’organiser en faisant preuve d’une grande réactivité, dans les services de l’hôpital public comme dans le secteur ambulatoire. Sur le terrain, médecins généralistes, infirmières, biologistes, pharmaciens, ont su répondre aux demandes de soins de la population malgré des moyens de protection largement insuffisants.

Si la situation de nos hôpitaux appelle des mesures d’urgence, et notamment une revalorisation du salaire des personnels, pour autant le Ségur de la santé qui s’ouvre ce lundi 25 mai ne doit pas engager une réforme de notre système de santé au détriment des professionnels de santé de ville. La France souffre en effet, et depuis de trop longues années, des insuffisances d’un système de soins trop centré sur les CHU, et d’un investissement insuffisant sur les soins primaires. Ce constat est partagé par la majorité des analystes et des experts.

Les médecins généralistes et leur syndicat MG France seront donc des participants vigilants et actifs pendant les concertations qui s’annoncent.
Olivier Véran, ministre de la santé, veut aller vite et fort.
Allons-y, monsieur le ministre !

  • MG France veut accélérer l’organisation des soins de ville autour des CPTS dont on a mesuré l’importance durant la crise sanitaire. MG France réclame ainsi que les projets territoriaux de santé mentale s’appuient sur une première ligne de soins ambulatoires portée par les CPTS. Les projets en cours dans de très nombreux territoires doivent être financés sans délais.
  • MG France veut accélérer la mise en place d’une régulation libérale des demandes de soins non programmées en journée s’appuyant sur le numéro d’appel spécifique 116-117. Celle-ci doit apporter une réponse à la population organisée par les médecins généralistes et financée comme le prévoit le rapport de décembre 2019 sur le service d’accès au soins.
  • MG France veut des mesures fortes en faveur du maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées. Celles-ci doivent notamment se traduire par une revalorisation immédiate de la visite du médecin traitant.
  • MG France veut des mesures fortes pour l’accès aux soins de premier recours, qui passent par le remboursement intégral par l’assurance maladie obligatoire de la téléconsultation (maintien de la mesure dérogatoire mise en place durant la crise) et plus généralement par la généralisation du remboursement à 100% des actes réalisés par le médecin généraliste.

Pendant le Ségur de la santé MG France sera très attentif à la définition et au périmètre des missions confiées à chacun des acteurs du système de santé. Si la coordination et la coopération sont au centre de toute réforme, elles doivent à l’hôpital comme en ambulatoire s’appuyer sur la reconnaissance du rôle de chaque acteur. MG France défendra donc avec force la place des médecins généralistes dans l’après-covid comme le syndicat l’a fait pendant l’épidémie.
 



Mots clés : Ségur de la santé, CPTS, service d’accès aux soins, maintien à domicile, téléconsultation 

 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
Aucun événement
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr