Jean Paul Delevoye répond à Jacques Battistoni

Le 17 mai 2019, dans un communiqué de presse, MG France interpellait le Haut Commissaire à la réforme des retraites, Jean Paul Delvoye, sur des questions précises

  • L’ASV est un des avantages conventionnels et constitue une part importante (40 % en moyenne) de la retraite des médecins secteur 1 (honoraires conventionnés). MG France exige que ces avantages conventionnels, qui sont des honoraires différés, soient garantis sur la durée. Quelles garanties leur sont données ?
  • Les cotisations des médecins ont permis de mettre en réserve des sommes importantes, plusieurs milliards d'euros, nécessaires pour l'équilibre des régimes dans un contexte démographique difficile.
    MG France refuse que ces réserves ne soient pas cantonnées au bénéfice des médecins. Comment seront sécurisées ces sommes ?
  • La CARMF a mis en place des mécanismes de solidarité et d'action sociale au bénéfice des médecins. MG France refuse que ces mécanismes soient mis en danger par la disparition ou la relégation de leur caisse de retraite. Que devient la caisse de retraite des médecins libéraux (CARMF) dans le système cible ? Quelles seront ses missions ?
  • La gouvernance du futur régime universel doit intégrer l'ensemble de ses composantes. MG France refuse que les médecins libéraux soient exclus de la gouvernance du régime. Comment leur sera garantie une représentation efficace notamment pour les décisions portant sur les avantages conventionnels et sur les réserves 

Jean Paul Delevoye lui répond dans cette vidéo

 

AFFICHES
Téléchargement de guides
et plaquettes
Slider
 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
29 Jan 2020
09:00 - 16:00
Comité directeur de MG France
30 Jan 2020
09:30 - 13:00
Colloque MG France
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr