Actualité

2016 doit commencer par une consultation de base à 25 euros en médecine générale comme toutes les autres spécialités. Alors que la spécialité de médecine générale est désormais reconnue dans les textes, il faut qu’enfin les médecins puissent mettre en application cette reconnaissance.

Le tarif de la consultation de base à 25 euros par l’application de la MPC de 2 euros, est un dû, mais bien évidemment, ce n’est qu’un préalable aux autres mesures qui sont attendues par les médecins généralistes, en particulier des nogociations conventionnelles qui vont s'ouvrir en mars. Il faudra de vrais mesures, un vrai virage en faveur des soins primaire pour renverser la tendance et enfin attirer les jeunes vers la médecine générale en cabinet.
Nous sommes bien sûr tous favorables à l’accès aux soins prôné par le gouvernement !

Mais le premier écueil, c’est bien l’accès à un médecin généraliste. Son rôle de médecin de prévention, de médecin de proximité qui saura intervenir rapidement lorsque cela est nécessaire, de médecin de la globalité et de l’ensemble des pathologies chroniques le place tout naturellement au centre de notre système de soins.
Pourtant il tend à disparaitre, par manque d’attractivité et de reconnaissance. La disparition du médecin généraliste conduirait à une catastrophe à la fois sanitaire et économique. L’efficience des soins passe par une organisation qui permettrait un accès facilité de l’ensemble de la population à un médecin traitant, qui fait appel à des avis spécialisés lorsque cela est nécessaire. Nous avons besoin les uns des autres, toutes les spécialités ont leur place dans un système organisé.

Pour cela, il faut ramener le revenu des médecins généralistes au niveau de celui des autres spécialités, leur permettant enfin d’être rémunéré à la hauteur de ce qu’ils font au quotidien.
Il est plus que temps que les tutelles prennent les décisions nécessaires pour consolider la médecine générale dans notre système de santé et organise la santé dans notre pays ?

Florence Lapica

--------------------

Votre consultation à 25 euros : mode d'emploi

Vous voulez, comme de nombreux médecins généralistes coter votre consultation à 25 euros. En pratique, comment se passe cette transgression tarifaire ?
Du côté des patients, les choses se déroulent plutôt bien. Au moment du règlement, je n’ai eu qu’à dire : "le prix de la consultation est passé à 25 euros". Cela avait l’air tout simplement évident, naturel.

Pour établir la feuille de soin papier ou la FSE, le "tuto" du site MGF est parfait. J’ai trouvé mon logiciel dans la liste et j’ai suivi le pas à pas.
Quant aux craintes relatives à l’aspect "légal" de cette transgression tarifaire, elles ont également été rapidement levées en lisant que tout a bien été borné par mon syndicat et que je ne suis pas seule.
Aussi n’hésitez plus : 25 euros ce n’est que le prix de la consultation de base de tout médecin spécialiste depuis 2011. C’est surtout la juste demande d’une équité tarifaire normale. Les négociations conventionnelles à venir doivent s’ouvrir en ayant tranché cette question.

Isabelle Leclair

logo-mgfrance2016_footer.png

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude