Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Chute du nombre de consultations en France : l'accés aux soins prend une claque

Une étude récente d’eurostat montre que pour la première fois, le nombre des consultations de médecine générale a baissé en France. Avec une moyenne d’un peu plus de 6 consultations par habitant et par an, la France reste dans la médiane européenne, mais pour la première fois le nombre de consultations baisse.

Ces chiffres sont d’ailleurs confirmés par l’étude attentive des chiffres de l’INDS qui confirme la baisse du nombre de G sur l’année 2019 et la baisse de plus de 70% en 10 ans du nombre de visites à domicile.

Bonne nouvelle se disent probablement nos responsables politiques. Cela fera moins de dépenses publiques.

Et pourtant..

 

Le nombre de patients chroniques pris en charge à domicile augmente sans cesse alors que le nombre de médecins généraliste libéraux baisse inexorablement. Il est probable que nous aurons perdu un quart de nos effectifs entre 2010 et 2025.

Alors même que le nombre de patients de plus de 60 ans attendra les 20 milions en 2030.

Les médecins voient donc moins de patients.
Et ce n’est pas qu’ils travaillent moins !
Les études montrent sur ce plan là une certain stabilité des chiffres, de toute façon trés nettement supérieur à la norme de 35 heures. Les médecins restent attachés à leur métier- passion et dévoués à leurs patients.

Mais les consultations de plus en plus longues, avec de plus en plus de motifs à traiter, ne permettent plus de répondre à la demande.

Ce qui se traduit par la hausse du nombre de patients en recherche de médecin traitant.

Car être médecin traitant, c’est accepter de soigner, dans la durée, en proximité des patients polypathologiques.

C’est s’investir sur le long terme dans une relation nécessaire au maintien à domicile de patients de plus en plus lourds mais attachés à leur quotidien.

Être médecin traitant, dans un monde médical de plus en plus complexe c’est prendre le temps de l’explication du traitement et de la maladie.

Cette fonction de médecin traitant, essentielle dans notre système de soins, unique par l’ampleur des responsabilités qu’elles impliquent, ne peut plus, aujourd’hui, être assurée en sécurité.

C’est ce que nous disent ces chiffres. C’est ce que nous ressentons tous sur le terrain.

Les solutions existent.

Elles passent par une redéfinition du modèle économique du médecin généraliste avec la reconnaissance financière de la fonction de médecin traitant et des missions qui lui sont données.

Elles passent par une redéfinition de la fonction de médecin traitant et de son articulation avec les autres professionnels de santé, sans que soient mises en péril les situations économiques des uns et des autres.

Elles passent par la mise en place d’une structuration territoriale des soins mettant le malade dans son cadre de vie au du dispositif de soins et lui permettant ainsi de rester à son domicile, conformément au choix de la majorité de nos patients.

Ces solutions permettront à terme de répondre au défi démographique que nous commençons à subir.

Et elles méritent enfin que l’on mette des moyens supplémentaires là où ils sont le plus utile. 

 
 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
Aucun événement
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr