Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Crise des services d’urgences : la pression est en hausse !

Crise des urgences : la pression monte

Notre système de santé est sous forte tension. Les hospitaliers entretiennent le buzz médiatique en montrant la ville du doigt.
La "ville" est montrée du doigt et on brandit la menace, déjà effective sur certains territoires, de réquisitions cet été pour la PDSA, régulation et effection.

Voici quelques citations de la lettre ouverte au président de la République publiée par la FHF et d’autres structures hospitalières :

 

  • « Les contraintes de continuité de l’activité doivent à notre sens peser équitablement entre tous les acteurs »
  • « Obligation collective de résultat en matière de gestion des soins non programmés en journée et de permanence des soins en ville »
  • « Obligation de déclarer ses congés ou de réduction des capacités de prise en charge des acteurs du premier recours »
  • « régulation de l’installation des professionnels dans les zones surdenses »

Les hospitaliers savent déjà qu’ils ne pourront pas faire face partout cet été, le risque de réquisitions est donc majeur pour les médecins généralistes.

Que fait MG France ?

  • Au niveau local : Au niveau local : pour l’instant à notre connaissance, seul le département du Haut-Rhin est impacté par des réquisitions à la régulation. MG 68 se bat pour que la permanence des soins n’explose pas sur son territoire à cause de ces réquisitions brutales.
  • Au niveau National : Au niveau national : grâce aux informations qui remontent du terrain, MG France interpelle le ministère et le gouvernement, propose des mesures constructives et alerte les autorités sur la tension extrême qui frappe les médecins généralistes de certains territoires.

Nous rappelons notamment que :

  • la régulation en centre d'appel n’est pas innée pour les médecins généralistes
  • seuls les médecins généralistes libéraux sont ciblés par les réquisitions alors qu’ils travaillent déjà en moyenne 55h par semaine.
  • réquisitionner en priorité des jeunes installés alors qu’ils sont déjà sur-sollicités, n’est pas un bon signal et donc n’incite pas à l’installation
  • il n’y a pas de repos compensateur chez les libéraux. Après avoir été en première ligne lors de la crise sanitaire, les médecins généralistes ne peuvent donner plus et méritent eux aussi des vacances !
  • les horaires de la PDSA doivent être adaptés à la vie actuelle : 18h00 - 22h00 plage horaire où se concentrent les appels, samedi matin pour permettre à celles et ceux qui ne sont pas de garde de prendre un vrai weekend
  • il est possible de réorienter une partie des patients qui se rendent aux urgences vers les soins de ville, avec une régulation médicale dédiée
  • certains de nos patients doivent pouvoir être adressés directement dans le service hospitalier adapté sans passer des heures sur brancard aux urgences...
  • rappelons enfin que si 22 millions de personnes passent chaque année dans un service d’urgences, les médecins généralistes réalisent quant à eux près de 245 millions de consultations et visites tous les ans...

Nous restons à votre écoute : n’hésitez pas à nous solliciter sur MG Services (mail en lien ci-dessous).

MG France défend la médecine générale !

Des questions, des inquiétudes, des suggestions...
MG France met à votre disposition, pour recueillir vos questions, vous répondre et transmettre vos propositions aux pouvoirs publics :

le mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Et vous trouverez toutes vos formations sur le site MG Form


 

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript62bae38ec85e5ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.