Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Nouveaux formulaires d’arrêt de travail : usine à gaz inacceptable !

Nouveaux formulaires d’arrêts-maladie : inacceptables sur la méthode comme sur le fond !

L'Assurance Maladie nous informe du changement des formulaires d’arrêt maladie cerfa (papier) et Ameli (en ligne) à partir du 7 mai.

Le but affiché est la simplification.
Mais bien des choses nous interpellent.

À commencer par le procédé puisque ces nouvelles dispositions n'ont pas été débattues en Comité Technique Paritaire Permanent National comme le prévoit pourtant la convention.

Vétilles ? Pas du tout. Voyez plutôt :

  • Le statut professionnel du patient, dans le formulaire en ligne, sera rempli par le médecin ! Celui-ci n'a généralement pas les moyens de savoir si son patient est fonctionnaire ou contractuel de droit privé auprès de l'administration. Faudra-t-il exiger un bulletin de salaire ?
  • Huit étapes-formulaires à remplir obligatoirement, en ligne, pour un arrêt, est-ce vraiment de la simplification ?
  • Le volet n°1 de l'arrêt, sur lequel figure le motif médical, sera-t-il transmis en ligne à l'employeur si ce dernier est l'État ou un CHU ? Ce serait une violation du secret professionnel dans les administrations qui gèrent elles-mêmes tout le dossier...
  • Un formulaire différent pour l'arrêt et pour le certificat médical initial en cas d'accident de travail ou de maladie professionnelle, est-ce vraiment plus simple ?
  • Les situations d'arrêts possibles se multiplient, c'est peut-être une bonne chose, mais huit cases (oui ou non) à cocher obligatoirement, c'est beaucoup...

Cette liste non limitative des problèmes posés n'est peut-être pas le point le plus ennuyeux.

Dans sa marche forcée vers la numérisation de la santé, la CNAM oublie le paritarisme qui aurait permis à la profession de pointer les éléments trop chronophages ou trop risqués au plan médico-légal de ces dispositions.

Un moratoire et une véritable discussion sur ces éléments s'imposent.
À défaut nous serons obligés de conseiller aux médecins le boycott pur et simple de ces nouvelles modalités.

MG France vous défend !

Des questions, des inquiétudes, des suggestions...
MG France met à votre disposition, pour recueillir vos questions, vous répondre et transmettre vos propositions aux pouvoirs publics :

le mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Et vous trouverez toutes vos formations sur le site MG Form

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript632fbfeebe9f3ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.