Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Améliorer notre protection sociale : un enjeu important

On peut toujours améliorer les prestations de la CARMF

Le régime invalidité-décès de la CARMF indemnise les médecins libéraux en cas d'arrêt maladie à partir du 91ème jour.
À la dernière AG de la CARMF, la motion portée par le Dr Isabelle Domenech Bonet, administratrice soutenue par MG France, a été approuvée par l'Assemblée unanime.
MG France se bat depuis plusieurs années pour améliorer ce système d’indemnisation qui protège très mal les médecins.
Suite à l'accord de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales et du ministère,
à partir du 1er juillet 2021, le délai de carence pour percevoir des indemnités journalières sera ramené à trois jours pour les médecins libéraux.
Le dispositif est le suivant :

Cotisation prélevée par les URSSAF

  • Sur la base de 0,30% du BNC
  • Minimum 50€ par an et plafonnement à 370€ par an
  • Prestations servies par la CPAM, sur la base journalière de 1/730° du BNC
  • Soit une IJ de 22€ minimum à 169€ maximum, par jour, du 4° au 90° jour
  • Puis les IJ CARMF prennent le relai au 91° jour comme auparavant.

Vous pouvez réévaluer les prestations de votre assureur prévoyance et indemnités journalières maladie.

Oui, on peut réformer la CARMF et la CNAVPL pour obtenir une protection sociale plus juste et plus solidaire !

Vous recevrez bientôt une enveloppe de la CARMF pour élire vos délégués CARMF si vous faites partie d’un département concerné.
Ne l'égarez pas et votez !
C'est dans votre intérêt, car des délégués motivés vous garantissent des administratrices et administrateurs CARMF déterminés à faire progresser notre protection sociale.

Votez pour les candidats qui se présentent sous ce slogan :
"Retraite, protection sociale, réserves : CARMF solidaire !"

 

 

 

 

 




 

 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
Aucun événement
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr