Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Les "Samedis noirs", pour quoi faire ?

Notre sondage montre que 75% des MG sont favorables au mouvement des "Samedis noirs".

Rappelons tout d‘abord le code de déontologie : nous sommes libéraux, donc libres de nos horaires MAIS nous avons le devoir d‘organiser la continuité des soins.

La PDSA organisée nous a permis de limiter notre sujétion à 64 heures par semaine, 8h00-20h00 cinq jours par semaine et 8h00-midi le samedi. En dehors de ces heures il y a le service de garde, on peut brancher le répondeur.

Et dans ces 64 heures là ? La continuité des soins, c‘est demander aux confrères d‘assurer. Difficile quand toutes et tous sont débordés… Difficile quand on débute et qu‘on ne les connait pas bien. Comment ne pas voir le magnifique… frein à l‘installation que cela représente ?

Inclure les soirées à partir de 18h00 et le samedi matin dans la PDSA, c‘est rendre de la liberté aux médecins généralistes, leur permettre de fermer tranquilles… ou de travailler tranquilles sans téléphone qui sonne, avec la certitude que leurs patients auront une solution s‘ils ont besoin de soins.

Ce mouvement a un but tout simple et très avouable : obtenir pour les médecins généralistes une meilleure attractivité du métier, un esprit plus libre, une meilleure qualité de vie. C‘est pour cela que MG France a lancé ce mouvement des “Samedis noirs”.

Nous allons gagner ce combat et… plus personne ne voudra revenir en arrière.

 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
29 Jan 2020
09:00 - 16:00
Comité directeur de MG France
30 Jan 2020
09:30 - 13:00
Colloque MG France
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr