Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Les médecins généralistes et les arrêts de travail : encore et toujours seuls, et responsables !

 

Au cours de cet été, le Gouvernement a envisagé un transfert partiel du financement des indemnités journalières de Sécurité sociale vers les entreprises afin qu’elles soient davantage responsables vis à vis de l’augmentation des arrêts de travail. L’idée était intéressante compte tenu que nous savons que la hausse continue des arrêts de travail prend sa source, en grande partie, dans la dégradation des conditions de travail dans les entreprises.

Or, le MEDEF ne l’envisage pas sous cet angle. Dans un rapport détaillé, le syndicat patronal apporte ses analyses et ses propositions. SELON LUI , sans surprise, les médecins généralistes sont toujours au premier plan et toujours les premiers responsables !

 

Mais le MEDEF va plus loin et demande que les médecins généralistes soient davantage contrôlés notamment sur les arrêts courts et itératifs. Il veut que les médecins généralistes soient « accompagnés dans leurs prescriptions d’arrêt de travail » (utilisation des référentiels HAS et de l’avis d’arrêt de travail dématérialisé). Enfin, il veut que la contre-visite médicale à l’initiative de l’employeur soit plus opérante et efficiente …

 

C’est inacceptable pour MG France. Le MEDEF se dédouane et évite les analyses concernant la propre responsabilité des entreprises dans la hausse des augmentations du nombre d’arrêt de travail. Mais surtout, le MEDEF apporte des solutions qui visent à contraindre encore davantage les médecins généralistes au mépris de leur travail de soutien auprès des salariés en difficultés professionnelles.

 

MG France déplore que les médecins généralistes soient encore stigmatisés et que le Gouvernement ait renoncé à impliquer les entreprises suite à la pression du MEDEF.

 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
Aucun événement
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr