Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

MG France s'interroge sur les possibilités de conclure les négociations

MG France s'interroge sur les possibilités de conclure la négociation conventionnelle

Dix jours avant la date de la séance "ultime" de la négociation conventionnelle, MG France s'interroge sur les possibilités réelles de parvenir à un accord.

Alors que l'Assurance Maladie considère sans doute avoir répondu aux attentes des médecins puisqu'elle estime avoir terminé le travail préparatoire, la persistance de larges zones d'ombre interroge le syndicat et ses mandants.

MG France rappelle les éléments indispensables à sa signature, nécessaires mais évidemment pas suffisants pour le "choc" d'attractivité indispensable à la profession de médecin généraliste traitant, de plus en plus complexe et de moins en moins attractive.

  • Les généralistes n'attendront pas au delà des délais légaux la mise au niveau de l'inflation, 30€, de leur consultation de base. Il s'agissait d'un préalable à l'entrée en négociation que MG France n'a eu de cesse de marteler auprès de ses interlocuteurs depuis le premier jour.
  • De même, les généralistes refusent logiquement le report à 2026 de la revalorisation du forfait médecin traitant, spécifique à cette profession.
  • Ils exigent que la consultation longue, symbole de la complexité de leur métier, ne soit pas limitée à une seule et "symbolique" consultation annuelle pour un patient âgé cumulant plusieurs pathologies ou plusieurs médicaments.

Si MG France partage les objectifs d'amélioration de l'accès aux soins de la population, le syndicat ne portera pas un engagement pénalisant, fut-il collectif, alors que la profession ne maîtrise pas, à elle seule, les leviers de cette amélioration.

La population française peut au contraire craindre l’extension des déserts médicaux si la médecine générale traitante continue d'être maltraitée.

MG France rappelle qu'il n'y a pas de santé publique sans soins primaires, pas de soins primaires sans médecin généraliste traitant et certainement pas de système de santé efficient sans un parcours de soins organisé entre médecin traitant et médecin correspondant.

Le Gouvernement et l’Assurance Maladie ne devraient pas perdre de vue que l’accès à un médecin généraliste traitant est actuellement l'une des toutes premières priorités de la population.

Il est prévisible que l’échec des négociations pèserait plus lourd dans la poche des Français que la maigre économie de court terme faite par le Gouvernement en laissant échouer un accord.
Ce serait une grave erreur politique dont il serait le seul responsable.
Mots clefs : négociations, conditions, médecin traitant, responsabilité

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript666bab271ad94ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.