Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

MG France pose ses lignes rouges pour la suite de la négociation conventionnelle

MG France pose des lignes rouges pour la suite de la négociation.

Dans son discours de voeux, le Président de la République a exprimé le souhait de conditionner les avancées de la prochaine convention médicale à de nouveaux devoirs.
Intolérable pour les médecins généralistes qui réclament soutien et reconnaissance,
cette vision va se heurter à l’opposition déterminée de MG France qui ce jeudi 12 janvier en conférence de presse a précisé ses lignes rouges :

  • La mise à niveau du tarif de la consultation. Il ne s’agit pas vraiment d’une revalorisation mais d’une simple mise à niveau.
    En effet avec un tarif bloqué à 25€ depuis 2017, la reprise d’une inflation significative depuis plus d’un an, permet de calculer : 25€ en 2017 correspondent à 29€ en novembre 2023, 30€ en août 2024.
    Il n'est pas acceptable de conditionner cette mise à niveau à des contraintes supplémentaires pour les généralistes, pudiquement appelées « devoirs ». MG France le refusera.
  • L'acte complexe pour la prise en charge, par le médecin traitant, des patients atteints de maladies chroniques, souvent multiples, doit être valorisé à la même hauteur au cabinet médical et au domicile du patient.
    MG France l’exige pour la reconnaissance du rôle du médecin traitant.

La balle est dans le camp du gouvernement.

La négociation conventionnelle doit prendre en compte ces éléments essentiels.
Elle devra également mettre en place les moyens permettant à chaque patient d'être pris en charge par un médecin traitant :

  • reconnaissance et valorisation des missions du médecin traitant par la valorisation du forfait médecin traitant
  • aide pérenne à l'embauche d'un assistant médical pour tous les médecins qui le souhaitent

Attention, ces améliorations doivent être mises en oeuvre sans tarder et sans contreparties irréalisables ou dangereuses pour la santé physique et mentale des médecins.

Sans ces moyens et sans positionnement ferme du gouvernement renonçant à imposer de nouvelles contraintes aux généralistes, MG France estime que la négociation ne pourra pas aboutir et sera contraint à appeler à un mouvement d'envergure.

Mots-clés : négociations, médecin traitant, remise à niveau tarifaire

 

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript63da347d1d644ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.