Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Prothèses auditives : MG France dénonce un recul de l'accès aux soins

 
À partir du 1er janvier 2020, un arrêté impose au médecin généraliste qui réalise une primo-prescription d’audioprothèses une contrainte nouvelle pour que son patient puisse être remboursé.
 
Cet arrêté interdit à tout médecin généraliste n’ayant pas suivi une formation en otologie validée par le Collège de la Médecine Générale de réaliser la première prescription de ces appareillages.
 
Aucune formation DPC en otologie médicale n’est aujourd'hui accessible au médecin généraliste. Ce qui signifie qu’en principe toute nouvelle prescription devra être réalisée par un spécialiste en ORL pour être remboursée à partir du 1er janvier.
 
Compte tenu de certains délais d’accès à une consultation ORL, l’application de l’arrêté dès le 1er janvier va créer une inégalité d’accès aux soins pour les patients.
 
MG France demande le report de cet arrêté jusqu’à la mise en place des formations qualifiantes qu’il impose aux médecins généralistes.
 
* : Arrêté du 14 novembre 2018 portant modification des modalités de prise en charge des aides auditives et prestations associées au chapitre 3 du titre II de la liste des produits et prestations prévue à l'article L. 165-1 du code de la sécurité sociale
 
 
 
Mots clés : Audioprothèses, DPC, Collège de la médecine générale
 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
07 Déc 2019
09:00 - 16:30
AG MG France
29 Jan 2020
09:00 - 16:00
Comité directeur de MG France
30 Jan 2020
09:30 - 13:00
Colloque MG France
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr