Info Express
Communiqué de presse
Lettre aux généralistes
Les guides
Slider

Le tabac tue un fumeur sur deux !

Dans une tribune consacrée à la lutte contre le tabac sur le site du Huffingtonpost, la ministre de la Santé se livre à une condamnation sans appel du tabac. Elle y rappelle les méfaits et dégats qu'occasionne cette addiction.

 

"Un fumeur sur deux mourra du tabac", souligne Marisol Touraine qui vient de recevoir, à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, le prix de l'OMS pour la lutte contre le tabac, la plus haute distinction de l'Organisation en matière de lutte contre le tabac. Ce dernier, ajoute la ministre est responsable d'un cancer sur trois. Le cancer du poumon, lié dans 90 % des cas au tabac, tue neuf fois sur dix. "Le tabac cause des maladies cardiovasculaires, la bronchite chronique [en particulier la BPCO], qui évolue vers l'insuffisance respiratoire, mais aussi des gastrites, certains ulcères, du diabète, l'eczéma, le psoriasis, le lupus, des infections de la gorge, du nez et des oreilles. Sans oublier la parodontite, maladie des gencives, qui fait tomber les dents. C'est cela, le tabac !", note encore la ministre.

13 milliards pour la publicité

A l'heure où la France s'apprête à accueillir l'Euro sur divers stades de France, Marisol Touraine précise encore les pertes de vie massives que provoque le tabac : "Près de 60.000 Européens meurent chaque mois du tabac: c'est l'équivalent de tout un stade un soir de match de l'Euro. C'est cela, le tabac." Un tabac qui est une addiction à une drogue puissante pour laquelle "tout est fait pour occulter les pressions, pourtant massives, intenses, constantes, en faveur du tabac."
Car les industriels du tabac déploient des trésors d'imagination pour inciter à fumer tout en se plaçant dans un déni absolu sur les méfaits occasionnés par leurs produits. C'est à la fois convivial et subversif, plaident ces dernier, en faisant valoir "que la liberté, c'est précisément de pouvoir fumer, ou que certaines cigarettes peuvent être "light" pour la santé", ajoute encore la ministre. Le budget publicitaire des cigarettiers s'élève à 13 milliards d'euros, soit le PIB de l'Islande ou l'équivalent des recettes fiscales que procurent les ventes de tabac à l'Etat français (14 mlilliards d'euros).
"Il faut savoir que les industriels du tabac combattent pied à pied toute initiative gouvernementale contre la cigarette. Qu'inscrire le paquet neutre dans la loi relève du parcours du combattant pour un ministre de la Santé, tant les soutiens se réduisent à mesure que le texte progresse devant le Parlement", note encore la ministre qui s'engage à continuer le combat !

Des vies sauvées

"Les mesures récentes visant à introduire un conditionnement neutre (standardisé) des produits du tabac peuvent sauver des vies en réduisant la demande de produits du tabac', note de son côté l'OMS en rappelant qu'après l'Australie (en décembre 2012), premier pays à mettre pleinement en application le conditionnement neutre, la France (en mai 2016) et le Royaume-Uni ont également commencé à imposer le conditionnement neutre. L’Irlande devrait suivre et d’autres pays étudient cette option.
Le conditionnement neutre, recommandé dans les directives de la Convention-cadre de l’OMS au sein d’une approche globale de la lutte antitabac, "rend les produits du tabac moins attrayants. Il en fait disparaître le glamour, ce qui est souhaitable pour un produit qui tue", explique le Dr Margaret Chan, directeur général de l’OMS. «Il freine la publicité et la promotion du tabac. Il limite les emballages et les étiquetages trompeurs et il augmente l’efficacité des mises en garde sanitaires.»
«L’industrie du tabac se prépare au conditionnement neutre depuis un certain temps, en menant des campagnes de désinformation de grande ampleur pour bloquer la mesure», indique le Dr Douglas Bettcher, Directeur du Département Prévention des maladies non transmissibles à l’OMS.«Il est donc réconfortant de voir que les pays sont de plus en plus nombreux à déjouer les manœuvres de l’industrie et à mettre en circulation le conditionnement neutre afin de réduire la demande de produits du tabac et de donner la priorité à la santé de leur population.»


J-J Cristofari

NB : Selon l'OMS, une personne meurt d’une maladie due au tabagisme toutes les 6 secondes environ, ce qui correspond à presque 6 millions de personnes chaque année. D’après les prévisions, ce chiffre devrait dépasser les 8 millions de personnes par an d’ici à 2030, plus de 80% de ces décès évitables intervenant chez des personnes vivant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
 

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript62fd66771b826ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.