Je suis au cabinet
Je suis en visite
Je fais un acte régulé
Je fais un acte technique
Slider

Le gouvernement d’Emmanuel Macron va-t-il hériter d'un conflit tarifaire avec les médecins généralistes ?

Le gouvernement de François Hollande a bloqué la valeur de la consultation des seuls médecins du secteur 1 auquel appartiennent 94 % des médecins généralistes pendant près de 5 ans.

Les médecins généralistes ont en moyenne des horaires de travail supérieurs de 30% et des revenus inférieurs de 30 % aux autres médecins libéraux. C’est la seule spécialité dont les effectifs ont baissé, de 8 % en nombre et de 11 % en densité, durant le quinquennat de François Hollande. Celui-ci s’est achevé par l’extension des déserts médicaux et pour la population, par des difficultés croissantes pour trouver un médecin traitant.

La signature en août 2016 d’une nouvelle convention a officialisé le tarif de 25 € pour la consultation à partir du 1er mai. Pour MG France, initiateur en mars 2015 du mouvement de contestation tarifaire sans lequel cette négociation n'aurait pas abouti, cette signature justifiait l'arrêt des poursuites contre les médecins contestataires*.

L’arrivée du nouveau gouvernement a coïncidé avec une brutale remontée de la pression des caisses primaires d’assurance maladie. Elles considèrent que le dépassement de 2€, soit 8% de la valeur de l’acte, doit être plus lourdement sanctionné que les "dépassements excessifs" qu'elles sont censées réduire sans y être jamais parvenu.

Les médecins généralistes secteur 1 n’auraient-ils pas le droit de réagir à la lente asphyxie de leur profession. Que souhaitent l’assurance maladie et le gouvernement ? Une nouvelle guerre de tranchée contre les médecins généralistes ou l’ouverture du chantier de l’accès aux soins primaires en France ? Ceux que l'assurance maladie veut traduire en commissions conventionnelles ont-ils eu tort d’avoir cherché à défendre leur profession ?

MG France appelle Agnès Buzyn et Nicolas Revel à rétablir le climat de confiance et d’apaisement avec les médecins généralistes nécessaire à la réorganisation d’un accès aux soins primaires partout sur le territoire.


* : Lire à ce propos notre communiqué du 19 avril 2017. 25€ : la contestation tarifaire lancée par MG France en mars 2015 aboutit le 1er mai à une victoire pour la médecine générale

https://www.mgfrance.org/index.php/presse/communiques/1584-25-la-contestation-tarifaire-lancee-par-mg-france-en-mars-2015-aboutit-le-1er-mai-a-une-victoire-pour-la-medecine-generale

Mots-clés : Contestation tarifaire, secteur 1, accès aux soins primaires

Contacts :

Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99
Dr Jean-Louis BENSOUSSAN - Tél : 06 14 55 48 68


Référence du communiqué de presse :
N° 435 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript628d22c4d1453ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.