Exercice de la médecine générale

Simplifier et sécuriser l’exercice de la médecine générale

Un interlocuteur administratif unique

Qui n’a pas perdu un temps précieux dans des échanges administratifs pour remplacer, s’installer, obtenir des indemnités maternité, ou pire, des IJ pour maladie, pour régler des formalités de retraite ? On se sent fragiles dans ces cas là…Un peu écrasés par les textes et règlements. Simplifier et personnaliser la relation avec l’administration de la CPAM ou de l’ODM, ce sont des objectifs essentiels. Nomenclature simplifiée Certains veulent une nomenclature descriptive. Cela peut être en effet un moyen d’augmenter la rémunération en toute opacité car la multiplicité des actes nomenclaturés rend le suivi financier très compliqué. On le voit avec la CCAM. Avantageuse au début, elle est très difficile à réformer et les tarifs n’évoluent plus.
De plus notre activité de médecin généraliste est si protéiforme que la classique règle du deuxième acte à 50% et les suivants gratuits n’avantagerait guère les MG qui ont trois à cinq motifs dans une seule consultation !
C’est pourquoi MG France préfère une nomenclature simple, utilisable et valorisant correctement la complexité globale de l’acte.

Nomenclature simplifiée

Certains veulent une nomenclature descriptive. Cela peut être en effet un moyen d’augmenter la rémunération en toute opacité car la multiplicité des actes nomenclaturés rend le suivi financier très compliqué.
On le voit avec la CCAM. Avantageuse au début, elle est très difficile à réformer et les tarifs n’évoluent plus.
De plus notre activité de médecin généraliste est si protéiforme que la classique règle du deuxième acte à 50% et les suivants gratuits n’avantagerait guère les MG qui ont trois à cinq motifs dans une seule consultation !
C’est pourquoi MG France préfère une nomenclature simple, utilisable et valorisant correctement la complexité globale de l’acte.

Un interlocuteur administratif unique

On l’a vu avec la crise Covid, avec les tarifs revalorisés, avec les téléconsultations :
le tiers payant est un outil utile (à condition qu’il ne soit pas obligatoire) et la prise en charge 100% Assurance Maladie est un élément majeur de sa simplification. Cette expérience nous conduit à recommander la prise en charge 100 % « régime obligatoire » des actes du médecin traitant avec bien entendu possibilité de tiers payant. Cela permet une simplification administrative pour le médecin et l’accès aux soins facilité pour les patients qui n’ont pas à faire d’avance de fonds ou à retarder des soins pour raison financière. Enfin pour permettre aux patients n’ayant pas accès aux technologies numériques d’être pris en charge comme les autres, la possibilité de téléconsultation par téléphone doit leur rester ouverte.

 

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript63da2ededcbfcReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.