Edito

Soigner

Ce n’est pas grâce à des incantations que nous soignons nos patients.
C’est en écoutant, en observant, en posant des diagnostics. En appliquant les meilleures stratégies possibles pour obtenir la guérison. Pour soigner notre profession, quand on est un syndicat responsable, c’est pareil. Il faut évaluer la situation globale, définir les besoins des médecins
sur le terrain, leurs objectifs, les stratégies possibles pour les atteindre. Il faut aussi savoir ce qui est acceptable par nos interlocuteurs.
S’il est séduisant de réclamer que la consultation passe à 50 ou 100 €, chacun sait que ce n’est pas réaliste et que ceux qui mettent en vitrine ce tarif font de la publicité mensongère.
S’il est séduisant de demander que la profession médicale retrouve la liberté qui a pu être la sienne jusqu’en 1970, tout le monde sait maintenant que notre société ne l’accepterait plus, sauf à abandonner toute préoccupation de prise en charge collective… Et donc d’accès aux soins.
Nous entrons dans une période électorale propice à des escalades quelquefois pittoresques. Nous serons donc des observateurs curieux et lucides.
MG France ne vous racontera pas n’importe quoi.
Nous vous invitons à découvrir en page 2 une synthèse des sujets sur lesquels nous entendons continuer à porter la voix des médecins généralistes... À porter votre voix !
Ce travail a été réalisé sur la base d’une vaste consultation auprès de nos adhérents, mais également de focus groupes ouverts, et avec le concours de l’ensemble des cadres de MG France.
Ne nous méprenons pas. Être responsable ne veut pas dire que nous ne serons pas exigeants. Aujourd’hui, en ce début de XXIème siècle, la profession de médecin généraliste en France n’est pas rémunérée au niveau qui devrait être le sien, elle ne bénéficie pas des supports et de l’environnement nécessaires à une bonne qualité de vie au travail.
Des avancées il y en a, il y en a eu.

Dans la plupart des cas à l’initiative de MG France, des propositions se sont concrétisées. La dernière convention signée avec l’assurance maladie a pu
être appelée la « convention des généralistes ». Pour la première fois depuis que des accords sont négociés, 90 % des avantages fléchés l’ont été vers notre profession. C’est une grande victoire pour MG France.
Ce n’est bien sûr pas suffisant. La crise sanitaire que nous traversons démontre une fois de plus la méconnaissance, sinon le mépris, des pouvoirs publics pour notre profession. Les médecins généralistes font beaucoup, mais ne le font pas savoir suffisamment.
Alors oui, comme nos patients, notre profession a besoin d’être soignée, protégée, défendue.
Pour obtenir les meilleurs résultats il ne faut pas se tromper de tactique et, comme en médecine, utiliser les meilleurs praticiens. Depuis plus de 30 ans, MG France a démontré qu’il était le syndicat le plus déterminé, le plus efficace pour la profession généraliste.
Continuez à lui apporter votre soutien.

MG France

 

Newsletter

 
 

Formations

 
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Pour en savoir plus sur la politique de cookies

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript63da247878e17ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.