Editorial

Une lumière dans la tempête
Notre pays affronte une crise sanitaire qui fait vaciller les repères de l’exercice professionnel des médecins généralistes.
Jamais peut-être la place des médecins généralistes n’a été aussi contestée.
La crise démographique dont notre profession n’est pas responsable crée une forte tension dans de nombreuses régions. Le grand écart entre les départs en retraite de la génération du baby-boom et l’arrivée de promotions peu nombreuses entraîne ici ou là une baisse impressionnante de l’offre de soins en médecine générale, qui laisse la population désemparée et les médecins restants sous forte pression. D’autres professions s’emparent de ce prétexte pour réclamer le droit à réaliser nos actes les plus simples, ceux qui nous permettent de souffler entre deux consultations chargées. D’ici quelques années les courbes démographiques s’inverseront, la période de tensions actuelles ne justifie donc pas de remettre en cause les missions du médecin généraliste traitant. Elle impose au contraire de doter les médecins généralistes de moyens matériels et humains accrus*. MG France se bat pour améliorer nos conditions d’exercice.

Jamais sans doute les médecins généralistes n’ont été aussi exposés.
Exposition au risque infectieux, parce que nous sommes les premiers consultés et premiers soignants des patients covid. Les médecins généralistes ont payé un lourd tribut à la maladie. Notre profession a subi des pertes trop nombreuses du fait de médecins généralistes souvent contaminés car mal protégés.

Exposition médiatique, passés les premiers coups de projecteur sur les services de réanimation débordés en mars-avril. Les médias et les Français ont redécouvert la place centrale occupée par leur généraliste : diagnostic, conseils, suivi et accompagnement, prévention des risques. Sans oublier l’écoute de la souffrance psychique d’une population confinée et déboussolée. La médecine de la personne a repris le pas sur la médecine technique et hyperspécialisée. Paradoxe apparent si l’on pense à la crise démographique, le médecin généraliste n’a jamais semblé si indispensable aux yeux des médias.
MG France a porté la parole des généralistes dans la crise, dans les médias et auprès de nos tutelles.

Jamais sans doute les médecins généralistes n’ont eu autant besoin de repères.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. le service de MG France à la disposition des généralistes a répondu à plus de 2 000 questions depuis le début de l’année. Les questions portent sur tous les aspects de la crise sanitaire : protection sociale de soignants, très nombreux retours
d’expérience, cotations des actes, télémédecine, etc...
Elles témoignent de notre exercice professionnel difficile en temps de crise et de nos besoins immédiats.
C’est en s’appuyant sur ces retours d’expérience que MG France porte votre parole auprès des médias et auprès des institutions qui organisent la lutte contre l’épidémie, assurance-maladie, ministère de la santé et agences d’État. C’est en traçant des lignes rouges que MG France lutte contre les tentatives de déconstruction de notre métier. Et c’est avec les instances représentant notre profession que MG France veut réaffirmer les missions de la médecine générale dans le système de santé.
C’est pour répondre à vos besoins que MG France interpelle les plus hauts responsables de ce pays sur les prochaines étapes du déconfinement : stratégie de bon usage des tests, prise en charge des malades en ville, prévention pour les personnes vulnérables, vaccination anti covid. Et c’est grâce à vous que nous réclamons plus de clarté et que nous pesons sur les choix gouvernementaux.

Notre mission
Cette mission, MG France entend la poursuivre pendant la crise sanitaire et au delà pour en tirer les leçons.
Seul syndicat représentatif de la seule profession médecine générale, unique à bien des égards, MG France occupe une place à part au sein de l’échiquier des forces en présence. Nous avons l’honneur et la responsabilité de vous représenter avec constance et détermination, afin de faire valoir nos droits et de faire entendre votre parole. Merci de nous permettre d’être une lumière dans la tempête actuelle.
Jacques BATTISTONI, Président de MG France.

 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
Aucun événement
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr