CERTIFICAT MDPH

Imprimer
N°6

Valoriser le certificat MDPH : 60 €

Nous établissons régulièrement de lourds certificats afin de faire reconnaitre par la Maison Départementale des Personnes Handicapées, le handicap de notre patient et l’impact qu’il a sur son autonomie.

Cette reconnaissance du handicap a de multiples effets, notamment l’attribution de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), de cartes de priorités de stationnement, de dégrèvements fiscaux, un accès à des formations qualifiantes, un accès à des subventions pour aménagement technique d’un poste de travail...
Une large palette d’aides indispensables et pas souvent suffisantes. C’est donc très important pour nos patients et cela implique une grande minutie pour répondre aux dizaines de questions posées par le formulaire officiel. Bien entendu c’est en général l’occasion de ressortir le dossier du patient et de ramener au jour des antécédents bien enfouis. Au total c’est donc un gros travail.
Nous avons toutes et tous vécu ce moment de la fin de consultation où le patient nous tend le dossier MDPH en nous accordant généreusement quelques jours. « Vous ferez ça quand vous aurez cinq minutes, Docteur. » À compter du 1er avril 2022, la mise en application des mesures financières de l’avenant 9 à la convention médicale sera possible.
Une des mesures en question est la valorisation du Certificat MDPH. On serait tenté de dire : ENFIN ! Cela ne concernera que le certificat initial de reconnaissance et pas les renouvellements (qui pour la majorité ne consistent qu’à remplir les trois lignes de la reconduction rapide). La cotation applicable sera celle d’une consultation complexe dont la « lettre clé » n’est pas encore connue à l’heure où nous mettons sous presse.
Bien évidemment cette information pratique sera largement diffusée dès qu’elle sera connue. Mais surtout, nous connaissons déjà sa valeur : 60 €, et ça les vaut bien.
À quand la valorisation des renouvellements quand un changement d’état justifie le remplissage d’un nouveau dossier complet ?