Services

Paris Descartes

Thèse

 

L’étude est ouverte à tous médecins généralistes exerçant 
en Ile-de-France ayant accès à un ECG dans sa pratique. 
Un email sera envoyé à chaque médecin expliquant l’étude et
proposera via un lien de répondre simplement et rapidement au
questionnaire. Les données seront anonymes. 
En 2016, 23 000 médecins généralistes exerçaient en ile de France.
Le taux d’équipement par ECG étant en moyenne de 50% selon les
séries, on peut estimer à plus de 12 000, le nombre de
généralistes susceptibles de répondre. 
Nous évaluons à 5% le taux de réponse, ce qui permettrait
d’obtenir 600 résultats. Ce taux est inférieur aux taux moyens
habituellement recueillis pour des questionnaires mais il semble plus
réaliste compte tenu de la spécificité du sujet.
Le seuil minimum de réponse pour l’étude est fixé à 200 ce qui
correspond à au moins 10 patients par variable.
Il est envisagé une seule relance si le taux n’était pas atteint
après le premier envoi de mails.
Le questionnaire sera accessible via un lien internet sur la
plateforme GoogleForm.


 

Descriptif du recueil de données

 

La première partie du questionnaire comporte onze questions
permettant de caractériser les médecins. (Sexe, année de naissance,
mode et lieu d’exercice, tranches horaires travaillées, nombre
d’ECG réalisés par mois, niveau estimé sur une échelle de 0 à
10, participation à des formations, souhait de formation, usage de la
télétransmission, indications pour lesquelles ils réalisent un
ECG).
La deuxième partie présentera un par un 16 ECG. Pour chacun, il
faudra d’abord répondre à la question « L’ECG est-il
pathologique ? ». Si le médecin répond « non », il devra alors
rentrer en texte libre son diagnostic. Il sera précisé que toutes
les réponses sont courtes du type « ACFA » ou « BAV1 ».
Les réponses acceptées ont été définies à l’avance. Par
exemple, on acceptera FA pour une ACFA mais pas « Fibrillation »
seule.
Les ECG couvrent les différentes pathologies courantes : Troubles du
rythme, troubles de conduction, syndromes coronariens, hypertrophie
ventriculaire…
Un comité d’expert comprenant trois cardiologues validera la
conformité et le diagnostic de chacun des ECG.
Les ECG sont des tracés de vrais patients qui ont été scannés puis
re modélisés un par un avec le logiciel KeyNote afin de supprimer
toutes anomalies parasites et rendre indiscutable chacun des
diagnostics.
Les questions de la première partie sont toutes à réponses fermées
à l’exception de trois où il s’agit de rentrer un chiffre
(année de naissance, niveau estimé entre 0 et 10, nombre d’ECG
réalisés par an) donc qui restent faciles à traiter par la suite. 
Concernant la deuxième partie, pour chaque ECG, soit le médecin a
trouvé le diagnostic (qui figure parmi les réponses pré définies)
et obtient la note « 1 », soit ce n’est pas le cas et il obtient
« 0 ».
Le critère de jugement principal étant « la compétence dans la
lecture et l’interprétation », on pourra obtenir donc obtenir des
scores. Un score globale sur 16 ECG (exemple 10/16 = 62,5% de bonnes
réponses), soient partiels par groupe d’ECG (exemple 4/5 pour les
troubles de conduction soit 80% de bonnes réponses).
Les données seront extraites de GoogleForm puis traitées avec XLTAT
avec l’aide d’un statisticien avec qui la conformité du
questionnaire a été validée en amont.
Nous avons demandé à une vingtaine de médecins de notre entourage
de répondre au questionnaire afin de recueillir leurs avis critiques,
aussi bien sur le fond que sur la forme. Les retours ont été
globalement positifs et ont permis plusieurs modifications. 
A la fin du questionnaire, les médecins pourront avoir accès aux
réponses et auront la possibilité de transmettre le lien à
d’autres confrères.
Pour éviter que seuls les médecins qui se sentent compétents ne
répondent (biais prévisible), le mail insistera au maximum sur
l’anonymat et le but unique de connaître le niveau des médecins,
en encourageant spécifiquement ceux qui pensent être mauvais à
répondre. 


Contact

 

Pierre Boucher
pierreboucher86@gmail.com
Tél : 06 70 31 92 39

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude