site mgfrance

Contact MGFrance
Contact MGFrance

Exercice

Dans le cadre du parcours de soins, le médecins correspondant, y compris généraliste, bénéficie de majorations dites de "coordinations"

 

C2 consultant

Avis de Consultant : Cx2

En métropole ............... 46.00 €
Aux Antilles ............... 50.60 €
Réunion et Guyanne ......... 55.20 €

Pour qui ?
Demande d'avis explicite du médecin traitant d'un patient à un spécialiste correspondant.

Par qui ?
Tout médecin spécialiste qualifié en médecine générale par l'Ordre des médecins (comme les autres spécialistes)

Comment ?
Le médecin correspondant, sollicité pour cet avis ponctuel de consultant, adresse au médecin traitant ses conclusions et propositions thérapeutiques. Il s'engage à ne pas donner au patient de soins continus et à laisser au médecin traitant la charge de surveiller l'application de ses prescriptions.

Quand ?
Le médecin correspondant ne doit pas avoir reçu le patient dans les 6 mois précédant la consultation. Il ne peut pas coter de C2 s'il doit revoir le patient dans les 6 mois suivants, sauf exception.

En savoir plus ?
JORF n°0044 du 21 février 2012 page 2900 texte n° 19
« 12° A l'article 18. Consultation faisant intervenir deux médecins, le paragraphe B. - Avis ponctuel de consultant est ainsi modifié :
A. - Dans la partie Dérogations, le a et le b sont remplacés par les dispositions suivantes :
« a) Lorsqu'un médecin spécialiste a besoin d'un bilan complémentaire effectué par un autre professionnel de santé pour élaborer son avis ponctuel de consultant, il peut revoir son patient lors d'une nouvelle consultation. Dans ce cas, la première consultation est cotée C2 et la seconde est valorisée par une CS. Ce médecin ne facture jamais d'actes techniques dans le cadre de cet avis ponctuel de consultant. Cette disposition ne s'applique pas à la consultation préanesthésique.
b) Lorsque le médecin spécialiste a besoin d'actes techniques complémentaires pour élaborer son avis ponctuel de consultant, il peut facturer les actes techniques strictement nécessaires à l'établissement de son diagnostic. Dans ce cas, la première consultation est cotée C2 et les actes techniques sont facturés selon les règles de facturation en vigueur. Ce médecin ne facture jamais de CS dans le cadre de cet avis ponctuel de consultant. »
B. - Dans la partie Champ et honoraires, le a) Médecins spécialistes est remplacé par les dispositions suivantes :
« L'avis ponctuel de consultant est accessible aux spécialistes suivants : médecins anciens internes d'un centre hospitalier régional faisant partie d'un centre hospitalier universitaire, médecins titulaires d'un certificat d'études spécialisées ou d'un diplôme d'études spécialisées et ayant obtenu à ce titre la qualification de spécialiste dans la discipline où ils sont consultés, médecins spécialistes qualifiés en médecine générale par l'ordre des médecins, agissant à titre de consultants, à la demande explicite du médecin traitant. »

Le consultant ne doit pas avoir reçu le patient dans les 6 mois précédant la consultation. Il ne peut pas coter de C2 s'il doit revoir le patient dans les 6 mois suivants, sauf exception

 

La majoration de coordination

Majoration de coordination pour les patients de plus de 16 ans : MCG

Tarif ......................................................... 3 €

Le médecin généraliste, secteur I, sollicité pour un avis ponctuel de consultant par le médecin traitant bénéficie d'une majoration de coordination applicable à la consultation et s'engage à adresser au médecin traitant ses conclusions et propositions thérapeutiques et de suivi.

Convention médicale : Les cas d¹éloignement
...
En cas de consultation par un assuré éloigné de sa résidence habituelle donc de son médecin traitant désigné, le praticien conventionné à tarifs opposables ou ayant adhéré à
l¹option de coordination peut, sous réserve de procéder à un retour d¹information au médecin traitant, appliquer à la consultation la majoration de coordination définie supra."

Par dérogation, les médecins du secteur à honoraires différents pourront coter la majoration de coordination dans le cadre de soins délivrés aux bénéficiaires de la CMU complémentaire.

logo-mgfrance2016_footer.png

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude