• Élargissement des indications de la visite longue : enfin des perspectives !


    Jusqu’à l’avenant 6 récemment signé par MG France avec d’autres syndicats, la Visite Longue était réservée aux patients atteints de pathologie neuro-dégénérative.

  • Maladies chroniques : la réponse doit être différente a dit le Président

    Les Français veulent être soignés chez eux. À près de 90 %.

    À quand une VL (Visite Longue) étendue à toutes les personnes en ALD et dans l’incapacité de se déplacer ?
    La réponse au maintien à domicile commence par là.

    Monsieur le Président, la VL à 70€ pour toutes les situations qui le nécessitent.

  • Pour MG France, le traitement du Dr Mesnier ne va pas soigner notre système de santé

    Le Dr Thomas Mesnier, médecin urgentiste et député LREM, a présenté le 22 mai son rapport sur les demandes de soins non programmés à la ministre de la santé.

  • Télémédecine : la visite d’abord !

    Les négociations sur la télémédecine sont toujours en cours.

    Passons sur le ridicule des rémunérations proposées au regard du coût du matériel.

  • Visite longue du médecin traitant : MG France demande l'élargissement du périmètre

    Le maintien à domicile des personnes âgées répond à une demande légitime des patients et de leur entourage. Il évite le recours à une institutionnalisation précoce en maison de retraite ou EHPAD. Il permet à la personne âgée de conserver ses liens sociaux. Son coût, même en mobilisant des aides à domicile, reste inférieur à celui d’une institutionnalisation.

  • Couteuses visites

     Alors qu'un cardiologue s'interroge cette semaine sur une tarification améliorée pour le cas où il ferait du RAB pour de la prévention "maladie cardiovasculaire" en consultation, ce que nous faisons nous même 20 fois par jour, entre autres motifs et pour le tarif contraint de 25 euros, je m'interroge sur le concept de la VISITE LONGUE VL.

  • Visite à domicile, la double peine

     Nous avons reçu  récemment au bureau de MG69, le mail d’humeur d’un confrère de Saint- Fons dans la banlieue lyonnaise :

    «Suite à une amende pour stationnement «gênant» dans un coin ingarable de St Fons, j’ai signifié à la maire que je ne ferai plus de VAD à l’avenir dans son foyer logement. Eh ben,  elle était pas contente, la maire. Il y a un moment où il faut savoir dire «non» et se faire respecter. Après ils iront se plaindre de n’avoir plus de médecin !»

  • De nouvelles cotations au 1er novembre

    Le 12 septembre, étaient publiés au Journal Officiel, les actes que nous pourrons coter au premier novembre 2017.
    Ces actes, qualifiés par la convention signée avec l’assurance maladie le 25 août 2016, d’actes complexes ou très complexes, reconnaissent pour la première fois la diversité de notre métier, et valorisent la complexité de certaines situations.

  • La visite oubliée

    Chaque jour en marge de mes consultations au cabinet, je me munis de ma mallette et je prends ma voiture pour effectuer mes visites à domicile. Je l’appelle encore « ma tournée » comme les médecins de famille d’hier.

  • Vil stationnement

    Le stationnement dans les villes est un problème insoluble. La France est une vieille Nation dont les centres villes ont été bâtis au temps des chars à bœufs … Voilà pourquoi les municipalités réglementent de plus en plus le stationnement des automobiles en ville.

    Même dans nos provinces reculées, la location très temporaire de dix mètres carrés de chaussée le long d’un trottoir se négocie à des prix qui rendent jaloux les propriétaires fonciers de nos campagnes, lesquels louent des hectares pour presque rien, et ce n’est pas du tarif à la demi-heure !

  • C'est bien connu !

    C’est bien connu, les médecins généralistes n’utilisent leur voiture que pour aller acheter des Lego pour leurs enfants, des sacs Hermès, éventuellement pour aller faire les soldes. Rarement pour assurer le maintien à domicile des patients les plus âgés, les plus fragiles, les plus malades. Rarement !

  • Une taxe professionnelle supplémentaire pour les médecins qui font encore des visites !

    Alors que la préoccupation première de l’association des maires de France est de trouver des solutions pour aider à l’installation des jeunes médecins, d’autres décident au contraire de taxer ceux qui travaillent sur leur commune auprès des patients les plus dépendants.

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude