• Défendre les généralistes, quel que soit le pouvoir en place

    Les citoyens français ont élu un nouveau Président de la République.
    Un nouveau Ministre de la Santé a été nommé.
    Les français vont maintenant choisir un parlement qui votera des textes de loi.

  • Le syndicat & vous "Solo"

    Beaucoup de confrères que je rencontre se méfient des syndicats.
    Méfiance généralisée à l’égard de tout ce qui est politique.
    Soupçons de sombres trafics et de louches intérêts.
    Rancoeur devant les difficultés de la profession qui persistent.

    Encore un plaidoyer pro-domo de syndicaliste, pas passionnant ?

  • Consultation à 25 euros : grâce à qui ?

    Dans quelques semaines, les médecins généralistes verront le tarif de leur consultation de base passer à 25 euros.

  • L’Assemblée générale de MG France, réunie à Paris le 10 septembre 2016, approuve la signature de la convention

    A l’issue d’une analyse détaillée du nouveau texte conventionnel et après un débat animé, les représentants des syndicats  départementaux de MG France ont approuvé à l’unanimité la signature par MG France de la convention entre syndicats médicaux et caisses d’assurance maladie.

    Ils ont estimé le texte conventionnel fidèle aux priorités fixées par l’intersyndicale avant et pendant la négociation. Equité entre spécialités médicales s’appuyant sur un tarif de base identique à 25 euros, priorité donnée aux spécialités médicales les moins avantagées par  les conventions antérieures (médecine générale et chirurgie), pérennisation des avantages conventionnels (ASV), valorisation des actes pédiatriques, création d’un forfait structure, augmentation des forfaits patientèle, et hiérarchisation des actes qui accorde notamment au médecin généraliste traitant l’acte clinique le mieux rémunéré (70 €).

    L’assemblée générale considère cette convention comme un premier pas significatif en faveur de la revalorisation de la spécialité médecine générale, indispensable au maintien d’un maillage territorial de soins primaires organisés en équipe.

    Au delà du simple maintien, la crise démographique qui frappe notre profession justifie que des moyens spécifiques soient apportés aux soins de premier recours, portant notamment sur la prise en charge à domicile des patients dépendants (revalorisation des visites) et sur les structures de soins (personnel d’accueil, d’assistance et d’accompagnement).  C’est pourquoi MG France rappellera prochainement sa demande de Fonds d’investissement sur les soins primaires au gouvernement et aux candidats à la présidentielle et aux législatives.

    Enfin MG France répète à l’ensemble des généralistes son appel à coter dès maintenant leurs consultations au même tarif que les autres spécialités, 25 €. Six ans de blocage tarifaire et dix ans de maltraitance conventionnelle * sont inacceptables. MG France appelle les généralistes de l’UNOF, qui nous ont rejoint sur ce mot d’ordre en janvier 2016 et ont exprimé à 78% leur souhait de signature, à poursuivre ensemble cette action même si leur propre centrale ne les a pas entendus.

    MG France est plus que toujours attaché à cette unité syndicale qui a été, lors de cette négociation, d’une grande efficacité.


    * l’avenant CSMF / SML n°19 à la convention de 2005 de janvier 2007, a refusé d’accorder la majoration MPC de 2 € aux seuls généralistes, les spoliant en dix ans de 70 000 €.



    Mots-clés : convention médicale, intersyndicale, fonds d’investissement soins primaires

     

    Contacts :

    • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
    • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
    • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


    Référence du communiqué de presse :
    N° 404 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

     

  • MG France : 30 ans au service de la médecine générale

    La Fédération Française des Médecins Généralistes, dénommée MG France, organise les 10 et 11 juin à Grenoble son 7ème congrès national. Cet évènement clé dans la vie du syndicat sera aussi l’occasion de fêter ses 30 années d’existence, de dresser le panorama des grandes actions qu’il a entreprises au bénéfice de la médecine générale, de faire le bilan des avancées de cette dernière et surtout de définir les contours de ce que sera la médecine générale demain.

    Quelques 500 médecins généralistes libéraux, de tous âge, sexe, mode d’exercice (isolé, en groupe ou en maison pluri-professionnelle) et de toutes les régions de France, sont attendus à Grenoble les 10 et 11 juin, pour participer à un des temps forts de la vie de leur syndicat.

  • MG France en Congrès à Grenoble : 30 ans au service de la médecine générale

    500 médecins généralistes libéraux, de tous âge, sexe, mode d’exercice - isolé, en groupe, en maison de santé pluriprofessionnelle - et issus de toutes les régions de France, se retrouvent à Grenoble les 10 et 11 juin pour participer au 7è congrès du syndicat des généralistes MG France.

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude