Tiers payant : ni obligatoire, ni généralisé

MG France a toujours refusé le principe d’obligation du tiers payant et mène le combat contre cette mesure inapplicable. MG France refuse de voir les médecins payer pour la mise en œuvre d’une mesure si complexe que Nicolas Revel, directeur de la CNAM, dit à propos de sa généralisation, qu’elle ne pourra pas être réalisée par la CNAM parce qu’elle est trop complexe à gérer avec 685 mutuelles.

Nous n’entraînerons pas les médecins dans un système où ils seraient pieds et poings liés, contraints d’assumer la vérification des droits, de prendre en charge sur leur temps de travail les démarches et réclamations en cas de dysfonctionnements et de supporter le coût des impayés.

Les médecins généralistes sont des soignants qui demandent du temps pour soigner.
En l’état actuel, nous appelons donc les généralistes à ne pas pratiquer le tiers payant ACS sur la part complémentaire en l’absence de garanties.
Le tiers payant est intéresse pourtant les médecins puisqu’il est largement pratiqué dans notre pays, où 45,3 % des généralistes et 55,4 % des spécialistes l’appliquent en ALD, quand il est simple et garanti. Le tiers-payant rejeté par 70 % des médecins interrogés est paradoxalement appliqué par un pourcentage non négligeable de ces mêmes docteurs.

Le tiers payant doit être pris pour ce qu’il est, un moyen parmi d’autres de rémunérer un acte médical et, pour les plus défavorisés, un moyen d’améliorer l’accès aux soins. Pour cela, il ne doit être ni généralisé ni soumis au diktat des complémentaires, car il devient alors ingérable pour les médecins.

Il ne doit en aucun cas être obligatoire. L’obligation permet à l’État de se décharger de l’organisation et la gestion sur le médecin. Elle empêche ce dernier de se faire rémunérer en cas de problèmes techniques.
La notion d’obligation est donc inacceptable.

Marisol Touraine a voulu imposer un tiers payant « généralisé » et « obligatoire » contre l’avis de la profession au simple motif qu’il s’agirait d’une mesure sociale et de gauche !
Il aurait été pourtant facile de proposer un tiers payant optionnel et garanti.
C’est le message que nous avons toujours porté.

Jean-Christophe Calmes

AFFICHES
Téléchargement de guides
et plaquettes
Slider
Homiris
Alarme et télésurveillance
Assurances professionnelles
Le CMG
Du 19 au 21 mars 2020
Responsabilité Civile Professionnelle
Protection sociale
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Slider
 

Newsletter

 
 

Calendrier

 
Aucun événement
 

Informations

 
13, rue Fernand Léger, 75020 PARIS 01 43 13 13 13 services@mg-france.fr