Mobilisation du 15 mars : un pari pleinement réussi!

Ils étaient plus de 20 000 à battre le pavé parisien dimanche 15 mars entre Denfert-Rochereau et le ministère de la Santé. Médecins - en particulier généralistes - et autres professionnels de santé, tous rassemblés autour d'un mot d'ordre unique, "Tous unis pour la santé de demain. Non au projet de loi de santé" de Marisol Touraine, tel qu'il est actuellement rédigéet sera bientôt présenté au Parlement. Une délégation des principales organisations syndicales à l'origine du rassemblement a été reçue en fin de cortège par la ministre.

20 000 selon la préfecture de police. 50 000 selon les organisateurs de ce rassemblement de professionnels de santé que la France n'a pas connue depuis plus d'une décennie. La vérité est sans conteste entre ces deux chiffres et démontre largement la réussite d'une mobilisation que MG France a appelé de ses voeux dès le 5 octobre dernier et à laquelle les généralistes de la France entière ont répondu présents. En tête du cortège qui a démarré à 14h30 depuis la place Denfert-Rochereau, les représentants des organisations syndicales organisatrices de cette manifestation du 15 mars, tous unis et rassemblés derrière une banderole commune marquant leur opposition à l'actuel projet de loi, tel que présenté par la ministre de la santé en vue des débats parlementaires à venir. Des représentants que Mme Marisol Touraine a reçu à l'issue de la manifestation pour leur rappeler sa "volonté de dialogue". "Les Français attendent que le système de santé soit transformé pour mieux repondre à leurs attentes", a souligné la ministre. "Cette transformation, qui est l'objet même de la loi de Santé ne se fera pas sans les médecins, sans les professionnels de santé. Elle se fera avec eux ".

Dans l'attente des amendements au texte de loi

La ministre a indiqué qu'elle avait déposé des amendements à sa loi, portés par le gouvernement, qui "peuvent permettre de répondre aux préoccupations exprimées par les professionnnels de santé au cours des derniers mois sur toute une série de sujets bien identifiés ". "La ministre nous a dit que gouvernement devrait prendre en compte un certain nombre des demandes que nous avons faites dans les groupes de concertations; nous attendons qu'elle prenne en compte toutes les propositions que nous faisons, qui sont toutes constructives", a commenté Claude Leicher, président de MG France, à l'issue de sa rencontre avec la ministre. "La France a besoin d'une réforme du système de santé, de trouver des médecins qui soient accessibles, ce qui n'est toujours pas le cas actuellement. Nous devons donc réformer ce système. Nous attendons de lire les amendement annoncés par la ministre pour dire si nous sommes satisfaits. Il faut que les soins primaires, organisés autour du médecin traitant, deviennent une réalité. Tous les pays font ces réformes et la France doit s'y mettre de manière urgente. 12,5 milliards d'euros sont consacrés à la gestion du système de santé par les régimes obligatoire et complémentaire. Ce n'est pas acceptable. Ils doivent être consacrés à la santé", a encore ajouté le président de MG France. "Les amendements annoncés par la ministre de la Santé à son projet de loi sont un premier signe. Nous attendons de voir s'ils répondent à nos demandes et besoins", a conclu Claude Leicher.

JJC

 

Sur le pavé parisien, les généralistes de MG France ont répondu présents

 

 

 

Slider

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript61e69493dc9f2ReCAPTCHA, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.