Actualité

La Charte pour l'accès aux soins a été signée en grande pompe par tous les syndicats de soignants libéraux ou presque... La ministre peut être satisfaite. 
Mais au fait, qu'est-ce que ça change ? 


MG France se sent très à l'aise sur ce terrain. 
Nous avons inventé le concept du forfait structure pour le médecin traitant.
Nous avons annoncé dix ans avant tout le monde les "déserts médicaux". 
Nous avons -"pincettes SVP"- été les premiers et à vrai dire les seuls à parler tiers-payant, même si nous avons constaté que cet outil, très lié à l'accès aux soins, est utile aux spécialités qui facturent des actes chers, mais scandaleux et "tabou" quand il s'agit des 25€ du MG... 

Alors imaginez une France qui aurait écouté MG France : 
Il y aurait suffisamment de MG, on ne parlerait pas de déserts. 
Toutes et tous nous aurions un "forfait structure" de l'ordre de 50 000€ par an pour payer personnel et matériel. Ça motiverait du monde, non ?
Du coup les gens iraient plus volontiers voir leur MG qui les connait bien, accessible et bien organisé, bien aidé dans sa tâche par son personnel et capable d'accepter les urgences, sans "mettre la pagaille" dans son agenda. Ce MG serait bien formé au long de sa carrière et fournirait en proximité des services comme par exemple l'échographie qui nécessite formation et matériel...
Impossible ? Pourtant, ça existait au temps de l'OMR (Option Médecin Référent). Et l'ordre de grandeur de ce qui était déjà un forfait structure, était bien celui là.


Mais on a fait exactement le contraire depuis 25 ans.  
Forfait structure minimaliste même si nous le poussons à la hausse autant que nous pouvons.
Organisations des professionnels sur le terrain rendues difficiles par des contraintes administratives dont notre pays a le secret, démotivant les plus motivés.
Et toujours ces MG qu'on accuse de ne pas être assez formés alors qu'on a démoli leur FMC, méthodiquement, depuis 10 ans.
Il y a de réels déserts médicaux partout. Pas étonnant !

Alors une Charte, nous on veut bien et on signe. 
Mais à la fin, si on arrêtait de ré-inventer l'eau chaude tous les ans, 
on pourrait peut-être reconnaître que MG France avait raison
depuis longtemps et faire ce qu'il faut, une bonne fois. 
Un petit effort, Madame la ministre, vous qui n'êtes pas dogmatique. 

En peu de temps, tous les jeunes MG excellemment formés et pas encore installés retrouveraient le chemin du métier merveilleux que nous, les vieux, avons connu :
Médecin Généraliste. Médecin de famille. Avec des moyens pour faire face aux défis actuels de modernisation du métier.

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude