Actualité

Profession

De nombreux ajouts à la loi santé, proposés par nos députés et portant atteinte à notre exercice suscitent des réactions fortes.
 

Proposition de délivrance de certains médicaments par le pharmacien, obligation d'accepter de nouveaux patients, fin de la liberté d'installation etc.
 

Si vous aussi, vous vous sentez ulcérés par ces propositions déconnectées des réalités du terrain : SIGNEZ LA PÉTITION !

 

Ils ont créé la pénurie de médecins généralistes. Ils ont créé les déserts d'aménagement du territoire. Ils ont étranglé notre métier avec toujours plus de tâches et jamais plus de moyens, au prétexte de gérer les finances publiques.

La coopération interprofessionnelle ne peut pas se décréter, ni se voter en force au Palais Bourbon sous la pression d'un lobbying agressif.

Le groupe parlementaire “La France Insoumise " , s'illustre ces jours-ci par les amendements qu’il propose à la Loi Ma Santé 2022 …

Une appli réalisée par des médecins, pour des médecins.

Une appli réalisée par des médecins, pour des médecins. Tout pour le MG au bout des doigts !

 

Lapalissade ?
Comme nous, vous êtes sans doute très agacés de voir revenir le “bruit" d’un texte législatif en gestation, visant à autoriser les pharmaciens à prescrire des médicaments pour de “petites maladies” ou pour modifier des traitements chroniques…

Deux situations où la collaboration entre le médecin généraliste et l'orthoptiste
peut en partie pallier les difficultés pour les patients d'avoir un RDV ophtalmo dans des délais souhaitables.

Il y a une zone de surdensité médicale bien connue de tous :
Le PARLEMENT !

Cher(e) Collègue,

Des discussions sont en cours entre la CNAM et les syndicats médicaux pour définir les modalités de prise en charge des assistants médicaux. Ces personnels pourraient aider les médecins à mieux prendre en charge les patients en les déchargeant d’une partie de leurs tâches.

Nous vous avions demandé de vous prononcer sur l'assitant médical

 

Le succés de ce sondage a été au rendez-vous avec 902 réponses 24 heures aprés son lancement et un peu plus de 1000 réponses à ce jour dont voici les résultats. 

 

A la première question:

 

Pensez-vous que cette mesure pourrait vous aider dans votre pratique ? 

 

Oui = 47%

Non = 45%

NSP = 8%

 

 

A la deuxième question et parmi ceux qui ont répondu oui à la première question

 

Dans l'hypothèse ou vous auriez un assistant médical, seriez-vous prêts à augmenter votre patientèle médecin

 

traitant pour les patients sans médecin traitant en ALD ou de plus de 70 ans.

 

Oui = 57%

Non = 32%

NSP = 11%

 

On le voit, les avis sur l'assistant médical sont trés partagés. 

Un médecin sur 2 pense que celà pourrait être utile, et parmi ceux-là seul 57% d'entre eux sont prêts à augmenter leur file active. 

Ces chiffres, qui ont été communiqués à la CNAM, nous serviront pour avancer sur ce sujet. 

 

Merci à tous les participants

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude