Actualité

Profession

Il est loin le temps où le pharmacien trouvait toujours tout …

Elles s’y mettent aussi : certaines complémentaires santé démarchent les médecins pour leur faire signer des conventions de tiers payant.

118 parlementaires et élus locaux de tous bords ont signé une tribune pour réclamer le développement de la télémédecine. Pour eux, c’est la solution pour l’accès aux soins dans un “vaste désert médical” : la France.


MG France AuRA , s’inquiète des récentes informations relatives à la mise en circulation d'un cabinet médical mobile dans la région de Givors et dont le projet est conçu en l’absence de toute concertation avec les professionnels en activité de ce secteur du Rhône. Les médecins exerçant sur la commune de Givors concernés par cette camionnette ne reçoivent aucune information !


Les tensions croissantes sur l’accès aux soins ont retenti sur l’actualité politique de ce début d’année. Soutenue par les gilets jaunes, évoquée lors du Grand débat, la tentation de la coercition à l’installation progresse chez les parlementaires. Portées par certains élus, les tentatives de contournement de la médecine générale par d’autres professions donnent lieu à des amendements successifs que nous dénonçons constamment.

Martial, je ne suis pas non plus ministre de la santé. 
 
Je suis MG ordinaire.
Je fais des consultations sur rendez-vous car c’est plus pratique pour tout le monde.


Une ESP CLAP (équipe de soins primaires coordonnée localement autour du patient) est effective sur la commune de Chemillé depuis janvier 2019. Elle réunit 10 médecins généralistes, 7 infirmières et 4 pharmaciennes.

 

Même si l’on sait que la diminution des arrêts courts ne change pas la dépense totale de manière significative *, cela n’empêche pas les caisses de démarrer des procédures de contrôles des médecins identifiés par informatique comme ayant un écart statistique par rapport à la moyenne régionale du nombre d’indemnités journalières.

 

 

L’Assurance Maladie nous parle des 9,9 % de français qui n’ont pas de médecin traitant.
Pire encore, 4,2 % des patients en ALD n’ont pas de médecin traitant.

Cela mérite réflexion.

Notre syndicat  vit depuis début janvier  au rythme des négociations.

Nous négocions sur deux sujets: l’assistant médical et les CPTS (communautés Professionnelles Territoires de Santé).

Oui, il faut négocier.

Oui, il faut proposer, échanger, débattre, voire se battre avec nos tutelles.

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude