Actualité

L'accessibilité des cabinets médicaux n'est pas si "accessible" que cela pour la majorité d'entre nous. Tant dans la réalité de nos locaux, qu'au niveau financier…. pour respecter 100% des points demandés.
A l'heure où nombre d'entre nous essaient de déchiffrer le charabia que le centre d'enregistrement et de révision des formulaires administratifs (Cerfa) vous a envoyé ce mois-ci, le législateur a-t-il évalué que la majorité des médecins en centre ville ne pourra jamais être (totalement) aux normes.

 

De nombreux médecins devraient migrer en périphérie en obligeant les patients à se déplacer loin de chez eux.
Le Cerfa a-t-il pensé à ceux qui ont un appartement à usage mixte, pour qui le dossier est un vrai casse-tête ! A-t-il pensé aux médecins assommés de travail dans les déserts médicaux, qui vont saisir cette occasion pour quitter ces territoires précaires ?
Il en sera de même pour ceux près de la retraite qui ne veulent plus investir avec un C à 23 euros.
Il y a la loi, certes, mais les commissions locales d'accessibilité fermeront-elles un cabinet parce que les WC ne sont pas aux normes ? Vont-elles prendre ce risque ? Vont-elles inciter les médecins à déplaquer ?

La cellule accessibilité de MG France aide les nombreux confrères confrontés à des difficultés dans leur exercice professionnel. MG France sera très vigilant sur les refus de dérogation large, en particulier pour les médecins à qui ne restent plus que quelques années d'exercice (l'âge moyen des médecins est de 55 ans). MG France n'hésitera pas à brandir la menace du déplaquage massif dans les régions où des administratifs tatillons joueraient avec le feu et la santé de leur concitoyens.
Enfin MG France demande aux pouvoirs publics d’engager immédiatement une négociation avec les médecins libéraux. Une politique ambitieuse d'aide au regroupement professionnel doit également être lancée. Dans l’attente, MG France réclame un moratoire et conseille aux médecins généralistes

  • de ne pas s’engager dans de coûteuses études préalables qui ne règlent aucune de leurs difficultés
  • de différer, dans l’attente du résultat de cette négociation, leurs démarches administratives et notamment le dépôt du Cerfa le 27 septembre.

Gilles Perrin

logo-mgfrance2016_footer.png

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude