Actualité

Politique de santé

Bouleversé, c’est le mot. Je viens de lire l’ébauche de la version 2017 de la stratégie nationale de santé (SNS) et j’en ressors tout ébaubi. Que de nouveautés, quelle vision quasi révolutionnaire ! Enfin presque, restons raisonnables.
 

La campagne électorale l’a démontré. L’accès aux soins primaires sera la priorité sanitaire des 5 prochaines années.
MG France réclame un plan d’investissement massif sur les soins primaires pour mieux répondre aux besoins de santé des patients et un soutien tout aussi massif aux médecins généralistes en exercice.


Vous connaissez l’AMM, autorisation de mise sur le marché pour les médicaments.
Mais connaissez-vous l’ITR ? Indication thérapeutique remboursable.

Subtil ? Oui. L’assurance maladie ne rembourse que sur la base de l’ITR.
Opposable ? Bien entendu !

La vigilance dans la prescription est essentielle. Elle est la préoccupation quotidienne de tous les médecins quelle que soit leur spécialité. La prescription restreinte à certaines spécialités est un non-sens qui limite l’accès aux soins dans certains cas et n’assure en rien la sécurité sanitaire.

(Ce papier est à lire en imaginant que c’est Gabin qui le joue).

Les gros ordinateurs de la CNAM tournent et comptent les IJ.

logo-mgfrance2016_footer.png

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude