Actualité

Retour sur les 2 ateliers Médecin traitant. LGM 19

 

Un questionnaire demandant les qualités attendues du MT par les patients a été retourné par 14 médecins représentant 185 patients.

            147 patients demandent de l’écoute

            57 de la disponibilité

            42 de la compétence, connaissance

Et ensuite de nombreuses demandes sur diagnostic, suivi, traitements

 

J’ai essayé de classer les retours des ateliers

 

Tout d’abord, ce qu’ils ne veulent plus :

-      Ni assistante sociale, ni prêtre

-      Ni MG de pièces détachées

-      Ni distributeur de bons pour le spécialiste, de papiers, de certificats, de médicaments…

-      Ni un produit de consommation

-      Ni la bonne à tout faire

-      Ni le bon à rien qui sert à tout

-      Ni la secrétaire de la CPAM, du médecin du travail pour le lumbago, médecin conseil du médecin conseil, pédiatre de garde, urgentiste de relai, prescripteur des antibiotiques du chirurgien-dentiste : donc pas adjoint administratif

-      Ni régularisation des ordonnances

-      Ni adjoint de l’ostéo, chiro…

-      Ni être le dernier au courant : TS, décès…

 

Acquisition de nouvelles compétences pour le MT

-      Écho, dermato, SAS avec valorisation financière en regard

-      Chef d’entreprise

-      Reconnaissance de différentes fonctions amenant à un épanouissement avec revalorisation (ROSP) : syndicalistes, enseignant

-      Le MT au sein de l’hôpital

-      Éducation du patient avec un temps dédié, rémunéré, avec sortie du cabinet (écoles…)

-       

Le MT dans le parcours de santé

-      Porte d’entrée dans le système de soins, coordonnateur du parcours

-      Déclencheur des différentes aides et partenaires : MAIA, CLIC, PAERPA…

-      Être le parcours pas simplement le faire valoir obligatoire

-      Gérer les patients qui ne consultent jamais

-       

Le MT et l’exercice coordonné

-      Rémunération de ceux qui gèrent : CPTS, ESP…

-      Un numéro unique pour joindre les partenaires du social et médico-social

-      Un forfait compensant le fait de déléguer des tâches

-      Équipe médecin traitant mais rester un soignant

-      Des actes de coordination avec des GS sur des situations identifiées

-      Des forfaits pour les actes faits en dehors de la présence du patient

-      Des outils de communication

-       

Le rôle du MT

-      Bilan de prévention et sa cotation

-      Annonce d’une maladie chronique et sa lettre clef

-      Consultation de suivi : cotation ?

-      Pivot du diagnostic du patient

-      Apporte des réponses à des problèmes compliqués

-      PEC globale du patient : système OPE

-      Acteur du 1errecours

-      Acteur de santé publique

 

La formation nécessaire au MT pour assumer ses missions

-      A la PEC de la population

-      Gestion d’une équipe, de l’entreprise médicale

-      Plan d’aide à l’installation

-      Suivi des patients sans ALD 

-      Tenue du dossier médical : prévention, synthèse

-      Formation aux outils et nouvelles PEC : CPTS, PTA…

-      A la conduite de projet

 

Et la valorisation de tout ça

-      Un motif par consultation

-      2 consultations longues (CL)annuelles pour la 1èreALD, une consultation longue annuelle par ALD différentes

-      Une CL pour mise en route du dossier de nouveaux patients (pas qu’en EHPAD si appel du MT)

-      Pas de C2 pour le correspondant si pas de MCG pour le MT

-      Faire évoluer le forfait de 5 à 50 €

-      Une consultation annuelle auprès du MT PEC à 100%

 

Et une phrase de conclusion d’un participant : « je rêve de devenir médecin référent »

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude