Actualité

Le 27 juin 2019, les organisations syndicales de salariés et d’employeurs signataires de la convention collective du personnel des cabinets médicaux (CSMF, FMF, MG France, SML, CFTC, CGT, FO et l’UNSA) ont signé l’avenant n°76 relatif à la classification et aux salaires des salariés de la branche. 
Fruit d’un travail de négociations de plus de 18 mois, cet avenant est né d’un constat : la nécessité d’adapter la classification des métiers de la branche aux évolutions actuelles.
 
1. La mise en œuvre d’une nouvelle grille de classification est effective  dès le premier juillet 2019 pour les médecins adhérents des organisations syndicales signataires
Résultant d’une approche totalement nouvelle fondée sur les compétences et le positionnement des emplois les uns par rapport aux autres, la nouvelle grille de classification a été construite par la commission paritaire de branche. 
 
Elle s’articule autour de 5 filières professionnelles dans les quelles sont réparties 16 emplois repères qui peuvent évoluer du fait de 4 crièteres classant de quatre niveaux chacun.
Les 5 filières professionnelles correspondent aux activités des cabinets médicaux : Médicale, Médico-technique, Paramédicale, Transversale et Management.
 
Les 16 emplois repères correspondant aux nouvelles qualifications de la branche ont été identifiés :

La nouvelle grille est fondée sur des critères de classification adaptés à la branche. La reconnaissance de nouveaux métiers, issus de la démarche de regroupement de l’exercice médical, dynamisera profondément l’emploi dans les cabinets médicaux.

 

13 niveaux de positionnement définis par 4 critères, comprenant chacun 4 niveaux, ont été établis.  Ces critères sont :

o  Formation/ Acquis de l’expérience ;

o  Complexité ;

o  Autonomie ;

o  Dimension relationnelle.

 

La somme des niveaux de positionnement de l’emploi pour chacun des critères détermine le niveau de positionnement final de l’emploi du salarié et donc le montant de son salaire. 

Cette nouvelle grille aura un impact non négligeable sur la hausse des salaires des salariés des cabinets, avec une augmentation moyenne de 5 % en fonction du poste et du niveau.

Cette augmentation qui peut sembler importante doit être relativisée par le fait que durant les 2 années durant lesquelles la négociation s’est déroulé aucune revalorisation n’a été effectuée.

 

L’avenant n°76 s’applique au 1erjuillet 2019 pour les salariés dont l’employeur est adhérent à une centrale patronale signataire. Pour les autres, il faudra attendre l’extension de l’accord et sa parution au Journal Officiel.

 

 

 

1.    Un site Internet au service des salariés et employeurs de la branche

Un site web dédié à la branche est ouvert depuis le 1erjuillet au public : https://ccn-cabinets-medical.fr


Il constitue le portail de la Convention collective du personnel des cabinets médicaux. Le texte de la Convention et ses avenants y sont mis en ligne, ainsi que les actualités de la branche.

 

PRATIQUE : Via un outil spécifique sur le site, les salariés et employeurs ont la possibilité de consulter les positionnements des métiers dans la nouvelle grille de classification, ainsi que les salaires associés.

 

Annexe 1

Grille de correspondance entre les niveaux de positionnement et 
les salaires minimaux pour 151,67 heures mensuelles au 1e.juillet 2019.

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude