Presse

Comme MG France l'avait annoncé, le rapport des régimes obligatoires et complémentaires sur le tiers-payant "généralisé" confirme sans surprise que le tiers-payant généralisé n'aura pas lieu.

Pour ce qui concerne le régime obligatoire, la sécurisation annoncée du règlement en cas de changement de régime, de caisse ou d'ouvrant droit, si elle est confirmée dans les faits, pourra peut-être faciliter la tâche du professionnel pour les patients pris en charge à 100%.

Mais les exigences démesurées des régimes complémentaires obligent MG France à dissuader les généralistes de pratiquer le tiers-payant sur la part complémentaire, qui leur ferait supporter un quadruple risque :

1) risque technique puisque toutes les difficultés, considérées comme impossible à gérer collectivement, seraient reportées sur le poste de travail du PS (double facturation, double paiement, réconciliation etc.)
2) risque financier puisque c'est le médecin qui devrait assumer le cout des adaptations nécessaires de ce poste de travail mais aussi les couts des dispositifs extérieurs aimablement suggérés dans le rapport "pour l'aider".
3) risque par rapport aux régimes complémentaires qui exigent la signature d'un contrat individuel du médecin avec eux, exposant le professionnel isolé à la machinerie complexe des 650 régimes.
4) risque par rapport au patient, à qui le généraliste devrait in fine annoncer qu'en 'absence de "feu vert", le tiers-payant RC n'est pas possible pour lui, auprès de qui il devrait alors percevoir 6,90€ pour une consultation et à qui il devrait, de plus, délivrer un reçu papier.

L'exonération du ticket modérateur pour les soins primaires serait une solution pragmatique pour lever ces difficultés, lorsque le professionnel estime nécessaire l'usage du tiers-payant pour son patient.

 

Mots clés : Tiers payant, régimes complémentaires, régime obligatoire.
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 394 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude