Presse

Un cabinet médical accessible, c'est d'abord un cabinet médical qui n'est pas fermé :

  • pour cause de retraite sans successeur. Le manque d'attractivité de la médecine générale est patent. Les 5 prochaines années vont voir se multiplier les déserts médicaux au cœur des villes.
  • parce que le local professionnel ne peut pas remplir la totalité des normes exigées. Ce local est très souvent un local d’habitation. Est-il raisonnable de fermer la salle d'attente parce que la largeur de sa porte n'est pas conforme ?

MG France constate que les difficultés de mise en conformité avec la loi sont partagées par tous les établissements recevant du public puisque à ce jour, seuls 1% de ces établissements ont rempli le CERFA demandé, sans savoir si leurs demandes seront acceptées. 

MG France veille à ce qu'il soit tenu compte des problèmes rencontrés par les médecins. MG France a recueilli les questions posées par ceux qui ont pu déposer un dossier, et par la majorité qui ne l'a pas fait par incompréhension ou par impossibilité technique ou financière.

Les médecins libéraux doivent bénéficier des tolérances et des délais accordés aux administrations et aux entreprises publiques. Le maintien d’une offre de soins de proximité sur tout le territoire réclame des mesures spécifiques pour la médecine générale.

 

Mots clés : accessibilité, agenda d’accessibilité, moratoire.
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 377(à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude