Presse

La CSMF a l’habitude des ors du pouvoir.

De droite comme de gauche.


Elle a les appuis financiers nécessaires pour financer petits fours et communication.


Elle s’entend comme larron en foire avec l’assurance maladie, notamment pour spolier les généralistes de 2 € par consultation depuis 2007. Avec la complicité coupable du SML.


Elle invite même Marisol Touraine en cette rentrée électorale et fait mine de s'offusquer de son absence. 
Cette apparente brouille entre amis n'est qu'une mascarade électoraliste. 
Si la CSMF œuvrait pour la médecine générale, les généralistes le sauraient.

MG France n’organise pas de réunion "petits fours et ministre" à chaque rentrée.


MG France préfère harceler l’assurance maladie pour lutter contre l'inéquité de traitement dont sont victimes les généralistes.


MG France, qui a lancé le 2 octobre 2014 la contestation contre la loi de santé, préfère renouveler son appel à la grève dans tous les cabinets de toute la France à partir du lundi 5 octobre 2015.

Quand la CSMF aura digéré ses petits fours, elle devra dire si elle se rallie à ce mouvement qui sera à nouveau unitaire si l'UFML-FMF-SML décide de poursuivre sa grève du samedi 3 et du dimanche 4 octobre ...

 

Mots clés : CSMF, loi de santé, grève.
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 376 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude