Presse

Alors que vient de s’ouvrir le congrès de la Mutualité Française, MG France rappelle que la solidarité doit rester le principe fondateur de l’assurance contre la maladie.

Certains professionnels de santé réclament une prise en charge croissante par les régimes complémentaires des dépassements d’honoraires. C’est leur philosophie et c’est leur droit, mais ils contribuent ainsi à la privatisation de la couverture maladie des français, privatisation qu’ils disent par ailleurs vouloir combattre!
Cela les disqualifie dans le débat de fond entre mutualisation et privatisation du risque maladie.

Certains organismes complémentaires participent à cette politique en faisant du remboursement des dépassements d’honoraires, un produit d’appel pour leurs contrats. Ces mêmes organismes réclament aux pouvoirs publics l’inclusion des médecins en secteur 2 dans leurs réseaux de soins.

MG France est opposé à cette politique.
Pour MG France, le risque maladie doit intégralement rester dans le champ de la solidarité,  sans sélection des risques, et doit donc exclure toute discrimination des professionnels comme des patients.

MG France constate que le ticket modérateur qui n’a jamais modéré la dépense maladie n’a pas de justification.  Il est au contraire un facteur d’inégalité croissante que la CMUc et l’ACS arrivent à peine à corriger.

C’est pourquoi MG France réclame l’exonération du ticket modérateur pour les actes de soins réalisés par le médecin traitant. Cette exonération faciliterait l’accès aux soins primaires réalisés par le médecin généraliste. Elle constituerait la première étape d’un virage ambulatoire qui devra proposer un parcours de santé cohérent et correctement pris en charge

Mots clés : assurance maladie, ticket modérateur, mutualité.
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 368 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude