Presse

L’Institut National de Veille Sanitaire a rendu son verdict. Il a constaté cet hiver une surmortalité de 18.000 personnes, touchant essentiellement des personnes âgées de plus de 65 ans. L’épidémie de grippe serait responsable de cette surmortalité.

La faute aux mutations du virus de la grippe ? La faute au terrain fragilisé de certains patients ? Sans aucun doute, mais ce simple constat n’est pas suffisant.

La surmortalité de la grippe, particulièrement forte cette année, était en partie évitable.  Une nette amélioration du taux de vaccination des personnes âgées de plus de 65 ans l’aurait permis. Or ce taux n’a jamais été aussi bas. Il dépasse à peine 55% alors qu’il devrait atteindre 75% pour protéger efficacement cette population.

Il est temps de changer de politique vaccinale.
Le coûteux envoi postal de bons de vaccinationse solde par un médiocre résultat.
Le projet de loi de santé propose de multiplier le nombre de vaccinateurs potentiels alors que ceux-ci, médecins et infirmières, sont suffisamment nombreux. Il faut améliorer leur coordination.

Le problème essentiel est la méfiance de la population à l’égard des pouvoirs publics, la parole publique n'étant plus écoutée. La vaccination doit s’inscrire dans un parcours organisé et coordonné par le médecin généraliste traitant, dont la parole a du poids pour la population qui l’a choisi. Il est le mieux placé pour repérer les personnes à risque qui ne sont pas vaccinées.

MG France propose de rendre ce rôle de responsabilité au médecin traitant, en lui donnant les moyens de faire ce travail, notamment en terme de secrétariat.

MG France propose aussi que les médecins généralistes disposent dans leurs cabinets de doses du vaccin destinées aux patients de plus de 65 ans qui les ont choisis comme médecin traitant. La vaccination d’opportunité faite lors d’une consultation pour quelque motif que ce soit, permet d’améliorer l’acceptabilité du vaccin et son taux de couverture.

Les 18.000 morts de l’épidémie de cet hiver doivent être le déclic du changement nécessaire.

 

Mots clés : épidémie, grippe, vaccination
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 365 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude