Presse

MG France remercie les très nombreux médecins généralistes qui ont contribué avec les jeunes médecins et les autres professionnels de santé au succès de la manifestation de dimanche. Ils ont réclamé avec force tous les moyens nécessaires à l’exercice de la médecine générale en France, des locaux adaptés et du personnel, et plus généralement tout ce qui permet d’organiser l’offre de soins primaires sur tout le territoire.

Car notre pays est aujourd’hui en grand danger de perdre le maillage territorial de médecins généralistes sur lequel repose l’accès aux soins de la population. Les médecins généralistes présents dimanche à la manifestation étaient inquiets pour leur avenir et pour l’avenir de leur profession. Dans un grand nombre de territoires, celui-ci est compromis par le départ annoncé de médecins sans successeurs. Il sera très difficile aux médecins encore en activité, souvent déjà chargés de travail, de prendre en charge l’afflux de patients sans médecins traitants.

L’avenir de la médecine générale nécessite de restaurer d’urgence son attractivité pour les jeunes générations. Les conditions de cette attractivité sont connues : fin de la discrimination tarifaire, locaux et équipement adaptés à un exercice moderne, travail en équipe.

La loi de santé devait concrétiser le virage ambulatoire réclamé par tous les acteurs de soins. Le projet de loi initialement présenté ne répondait pas aux attentes des professionnels car il n’était pas à la hauteur des défis posés par la situation actuelle de l’offre de soins.
La concertation ouverte par la ministre doit donc aboutir à une modification profonde de ce projet, comme tous les participants l’ont demandé. Le projet de loi sur la vaccination, par exemple, n’est pas acceptable : seul un accord de type coopération entre un médecin et un pharmacien peut être envisagé s’il est conclu d’un commun accord sur un territoire entre les parties concernées.

MG France rappelle son mot d’ordre de fermeture des cabinets de médecine générale le jeudi 19 mars.
Cette nouvelle journée de mobilisation interpellera nos décideurs politiques et futurs élus sur l’offre de soins primaires et sur les solutions proposées par les professionnels face à la grave crise démographique qui s’annonce.

A l’occasion de la journée d’action du 19 mars, MG France organise une conférence de presse dans un cabinet de médecine générale* à 13h00.
Claude Leicher y fera le point avec la presse à l’issue de sa rencontre avec le Premier Ministre prévue ce même jeudi 19 mars.

 

Mots clés : grève, mobilisation, loi de santé.

* : au cabinet du Dr Philippe Chambraud 2, rue de la briqueterie 75014 Paris

 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 353 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude