Presse

MG France constate que la ministre de la Santé n'a pas pris la bonne mesure de la colère des médecins généralistes.

Pourtant, au second jour d'un grand mouvement de mobilisation et de grève, la pression ne faiblit pas. Elle est facilement mesurée par les chiffres des centres 15 et des urgences des hôpitaux où arrivent les patients qui n'ont pu être pris en charge par les cabinets de ville.
Devant le sentiment de mépris induit par l'absence de prise en compte de leurs difficultés, les médecins généralistes ne peuvent qu'amplifier le mouvement. Ils vont désormais expliquer à leurs patients les conséquences inéluctables de l'abandon de la médecine générale par le gouvernement, et notamment l'illusion que constitue la promesse qui leur est faite d'un "tiers-payant généralisé" qui ne pourra l'être.
En l'absence des mesures immédiates nécessaires au maintien pérenne d'une offre de soins généraliste sur tout le territoire, des difficultés de prise en charge attendent en effet les patients. Le gouvernement en portera l'entière responsabilité.
MG France réitère sa demande de rendez-vous rapide avec le premier ministre.

Mots clés : grève, mobilisation, premier ministre.
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 382 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude