Presse

Conclusion du colloque MG France "le médecin généraliste pour la santé de l'enfant" : les enfants doivent aussi bénéficier d'un médecin traitant.

MG France a organisé jeudi 22 mai un colloque consacré à la place prédominante du généraliste dans la prévention, le suivi et la prise en charge coordonnée de l'enfant. Ce colloque aura permis :
- de constater que mieux répondre aux besoins de santé de l'enfant nécessite qu'il puisse aussi bénéficier d'un médecin traitant, responsable de son suivi
- de lever les ambigüités entre généraliste et pédiatre : le libre choix en revient aux parents.


Les tâches du médecin qui suit un enfant sont multiples, suivi du développement staturo pondéral et psychomoteur, démarche de dépistage neuro sensoriels avant 6 ans, de dépistage des troubles psychiques chez l'adolescent, organisation de la réponse aux demandes de soins non programmées très nombreuses chez l'enfant. La bonne connaissance de l’environnement social et familial dans lequel s'insère l'enfant est un atout utile pour ce suivi.

71% des actes concernant les enfants de 0 à 16 ans sont effectué par un généraliste, 15% par un pédiatre, et 14% par d’autres médecins. Cette nette prédominance des généralistes dans un contexte de libre choix des parents est un fait. Les médecins généralistes soignent beaucoup d'enfants : 45% des médecins généralistes comptent 20 à 30 % d'enfants dans leur patientèles. Au delà de 2 ans les médecins généralistes sont de très loin les premiers prescripteurs pour les enfants. Passé l'âge de 6 mois les médecins généralistes réalisent la quasi totalité des prescriptions au domicile des patients*.

Pour autant l’organisation de la prise en charge des enfants doit s’améliorer, car les inégalités persistent et d’autres s’aggravent : couverture vaccinale inégale, prévalence de l’obésité, suivi et dépistage non faits, grossesses non désirées et conduite à risque à l’adolescence ... de nombreux dossiers justifient que s’améliore l’organisation du système de santé pour les zéro à 16 ans.

La mise en place d'un médecin traitant pour les enfants apporte un outil à une politique de santé publique en direction des enfants qui doit s’améliorer.

Il restera ensuite à chaque spécialité à se décider, dans une relation médecin traitant médecin correspondant qui est aujourd’hui inexistante en pratique de ville. Les généralistes qui sont aujourd’hui et de très loin le médecin de la plupart des enfants, souhaitent voir reconnue cette fonction. C’est le cas en particulier pour la nouvelle génération de généralistes, pour la plupart des femmes, que viennent voir de plus en plus nombreuses d’autres femmes, mère de jeunes enfants.

MG France demande donc à Marisol Touraine de mettre en œuvre cette réforme dans la loi de santé en préparation pour permettre aux enfants de bénéficier d'un médecin traitant pour répondre à leurs besoins de santé.

 

* : sources IMS Health


Mots-clés : enfant, pédiatre, médecin traitant, prévention.

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99

Référence du communiqué de presse : N° 316 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude