Presse

Lettre aux électrices et électeurs des futurs maires de France

Le scrutin des 23 et 30 mars va renouveler les équipes municipales qui auront en charge le destin de vos villes et villages pour les six prochaines années. Le dossier santé n’est pas toujours au premier plan des projets de vos municipalités, car il ne figure pas au nombre des missions régaliennes des municipalités. Face aux nombreuses priorités de vos cités, éducation, logement, activité économique et emploi, ou encore sécurité, la santé est parfois un objectif secondaire.
Cependant un nombre croissant de citoyens des municipalités s’inquiète du devenir des cabinets médicaux de leur ville ou village, menacés par les départs à la retraite de leurs praticiens. Certaines communes se retrouvent ainsi brutalement dépourvues de médecins généralistes après le départ de celui ou celle qui a exercé des décennies durant sur leur territoire.
Ces communes mobilisent alors leurs énergies et leurs moyens pour faire venir ou revenir ce ou ces médecins indispensables à la vie de leurs administrés. Les équipes municipales votent des crédits pour acheter, libérer ou aménager des locaux ou encore mettre en place des allègements de fiscalité locale.

Pour autant, vous devez savoir que ces différentes mesures n’ont qu’une portée limitée si les projets sont imaginés et portés par des équipes municipales sans participation active des professionnels concernés. Plusieurs maisons médicales communales peinent à recruter, car elles n’ont pas été conçues en concertation avec les professionnels du territoire. En miroir, des professionnels de santé réellement porteurs de projets – cabinet médical libéral ou maison de santé pluriprofessionnelle - peinent à les mettre en route faute de soutien local, notamment au niveau immobilier.

Pour bâtir un projet de santé au service de la population, il est indispensable de réunir tous les acteurs concernés :
- les professionnels de santé (médecins, infirmières, kinés…) impliqués, initiateurs de projets capables d’attirer des jeunes professionnels et de répondre à vos besoins de santé,
- l’Etat, via les Agences Régionales de Santé et les représentants des préfets, susceptible de soutenir des réalisations par tous les moyens à sa disposition
- les municipalités, en capacité de fédérer les acteurs locaux pour créer les structures de santé adaptées aux besoins territoriaux.

Si un de ces acteurs fait défaut, les projets ont du mal à se mettre en place et les municipalités se trouvent rapidement sans solutions réelles pour répondre à vos attentes et besoins de santé.

Les médecins généralistes seront de moins en moins nombreux dans les années à venir, et la compétition - pour ne pas dire la surenchère - à laquelle se livrent les municipalités pour attirer des jeunes médecins généralistes sur leur territoire n'est pas une réponse satisfaisante.
Confrontés à cette situation démographique, il devient indispensable de réunir tous les professionnels de santé de votre commune et des communes alentour. Ils apporteront des éléments de réponse à la demande de soins dans votre commune. Il sera également pertinent d’élargir votre projet de santé au niveau à l’intercommunalité. Une maison de santé qui regroupe plusieurs médecins généralistes ensemble avec d’autres professions de santé attirera les jeunes praticiens qui ne veulent plus vivre leur métier de façon isolée.

Le syndicat des médecins généralistes MG France soutient depuis toujours une organisation du système de santé où la médecine générale joue un rôle central pour répondre à vos problèmes de santé. Il a en de multiples occasions invité les élus et futurs élus à soutenir en tout point du territoire national les projets présentés par les médecins généralistes libéraux, dont la présence est indispensable au maintien de la qualité des soins et à la lutte contre les inégalités sociales de santé. Votre santé nécessite la présence d’équipes de soins libérales de proximité organisées dans votre commune, aux côtés d’autres structures de soins et en collaboration avec elles.
Faites le savoir à vos élus et n’hésitez pas à les interroger sur ces sujets.

Les élections de mars 2013 sont un temps fort permettant aux futurs élus de mettre en perspective tous les projets de votre commune, y compris en matière de la santé. Sans professionnels de santé et sans structures adaptées à vos besoins, votre territoire restera handicapé. Les généralistes libéraux peuvent constituer un des maillons forts de la politique communale, nous en sommes convaincus.

 

Mots-clés : élections municipales, projets de santé

 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99

 

Référence du communiqué de presse : N° 305 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude