Presse

Accès des handicapés aux soins primaires : MG France propose des solutions

En France, comme ailleurs en Europe, l'accès des personnes handicapées aux services publics et notamment aux établissements qui dispensent des soins médicaux fait l'objet de l'attention soutenue des pouvoirs publics. La loi du 11 février 2005 prévoit que tous les cabinets médicaux devront être parfaitement accessibles en 2015 aux handicapés, sauf dérogations particulières accordées par le préfet sur avis de la commission ad hoc, au prix d'une procédure administrative complexe et coûteuse lorsqu'il s'agit de faire intervenir un architecte.

Le Comité interministériel du handicap vient de constater le retard pris par notre pays dans l'agenda de l’accessibilité programmée. Une certitude s’impose déjà : de nombreux établissements de santé et de nombreux cabinets médicaux ne répondront pas aux normes en 2015.

Pour de nombreux médecins généralistes, la mise aux normes de leur local professionnel, quand elle est possible, peut représenter un coût prohibitif d'adaptation poussant à envisager un déménagement pur et simple.

Ces questions suscitent dès aujourd'hui une légitime inquiétude dans les rangs des professionnels de santé de proximité qui sont soucieux de la pérennité de leur exercice professionnel. Leurs cabinets professionnels constituent en effet un élément essentiel du maillage territorial des soins primaires de notre pays.

L'application stricte des textes conduira inévitablement à une démédicalisation brutale des zones urbaines avec réimplantation des cabinets en périphérie où l'immobilier est moins couteux, ce qui reviendrait à imposer aux handicapés un déplacement plus long et plus difficile pour accéder aux soins.

Pourtant, depuis toujours, les médecins généralistes prennent en charge leurs patients handicapés en se déplaçant à leur domicile. Cette facilitation de l'accès aux soins doit être reconnue et prise en compte.

Le syndicat des médecins généralistes MG France propose que la visite du médecin traitant au domicile de ces patients handicapés soit, de fait, considérée comme une réponse satisfaisante aux difficultés actuelles d'accès aux soins de ces personnes.

MG France demande que cette solution soit officiellement validée sans que chaque médecin ou professionnel de proximité soit obligé de demander une dérogation à la commission ad hoc.

 

Mots-clés : accessibilité, handicapés.

 

Contacts :
  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99
Référence du communiqué de presse : N° 295 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude