Presse

Communiqués 2013
 
Pilules de 3ème génération : MG France défavorable aux fausses solutions de type “prescription réservée”

Les médecins généralistes ont toujours choisi prioritairement les pilules de 2ème génération, bien tolérées et remboursées.
Le risque thromboembolique trois fois supérieur des pilules de 3ème génération est connu depuis 2007 (recommandation de la Haute Autorité de Santé (HAS)).

MG France a attiré l'attention des pouvoirs publics sur les risques présentés par les contraceptifs dits de 3ème génération (colloque MG France "Les médecins généralistes, pour la santé des femmes" - Paris, 11 octobre 2012).

 
Il est pour le moins paradoxal d'envisager la prescription réservée de la pilule de 3ème génération à certains spécialistes : l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pense-t-elle la confier à ceux qui n'ont tenu aucun compte des avertissements de la HAS depuis 2007 ?

Pour MG France la santé publique, et aujourd'hui la santé des femmes, doit prévaloir sur le pouvoir des lobbys.
Lobbying contre santé publique : la santé publique pourra-t-elle l'emporter un jour ?

 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI  - Tél : 06 62 61 09 99
Référence du communiqué de presse : N° 239 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude