Presse

 
Les médecins thermaux pénalisés : une compensation est indispensable
Le 14 février 2013, les partenaires conventionnels – syndicats médicaux et Assurance Maladie - ont signé l'avenant 9 de la Convention de 2011, dont une des mesures vise à compenser la disparition des contrats de bonne pratique des médecins thermaux et la perte de la rémunération associée de 10 euros.
 
Cette mesure devait entrer en vigueur en août prochain. L'addition de retards administratifs, difficilement compréhensibles, aux délais législatifs aboutit à ce que cette mesure ne sera applicable que lorsque la saison des cures sera terminée !
MG France exige que cette anomalie soit corrigée dès le prochain avenant, afin que les médecins thermaux ne soient pas pénalisés au titre de l'année 2013.
Cette compensation pourrait prendre la forme du versement par l'Assurance Maladie d'une rémunération forfaitaire de 10 euros par forfait thermal facturé par le médecin pendant la saison thermale 2013.
La crédibilité du partenariat conventionnel est à ce prix.

Le contexte :
Rappelons que depuis le 1er janvier 2013, le CTH été supprimé, ne laissant plus que le STH à 70 euros, ce qui diminue de facto de 10 euros les honoraires de surveillance de cure.
En 2012, les honoraires de surveillance de cure étaient de 80 euros.
En 2013, ils chutent à 70 euros.
En 2014, ils passeront à 80 euros. Cherchez l’erreur !
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99
Référence du communiqué de presse : N° 266 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude