Presse

 
Fin de vie à domicile : une politique qui manque de cohérence

L’Observatoire national de la fin de vie (ONFV) vient de publier un rapport intitulé « Vivre la fin de sa vie chez soi ». MG France observe que ce rapport souligne à juste titre l’incohérence des politiques de santé menées dans notre pays. L’Observatoire décrit avec précisions une situation insatisfaisante, non sans échapper lui-même à quelques incohérences.

Au lieu de proposer d’inscrire la fin de vie à domicile dans les missions des équipes de soins primaires, l’Observatoire propose en effet de rajouter de nouvelles couches au mille-feuilles actuel, en professionnalisant la mission de coordination des soins, et en créant un « guichet unique d’information » sur les ressources existantes.

MG France dénonce les effets délétères de réflexions mono thématiques qui s'empilent et souvent se contredisent. Cette méthode d'analyse et de proposition déstabilise notre système de soins et décourage les acteurs sur le terrain. Un individu, tout au long de sa vie, a droit à un système de soins primaires de proximité, s’adaptant et répondant à ses besoins de santé, en s‘appuyant si nécessaire sur des ressources expertes.

Développer ces ressources expertes, notamment dans les situations de fin de vie, sans avoir organisé les équipes de soins primaires est incohérent et inefficace. On ne peut à la fois priver de moyens les soins primaires, ce qui est le cas depuis 50 ans en France, et leur reprocher ensuite de ne pas répondre à toutes les demandes de soins de la population !

MG France estime que l’on peut mieux répondre aux demandes de fin de vie à domicile. Il s’agit d’abord d’un problème d’organisation et de bonne utilisation des moyens. Priorité doit être donnée aux soins primaires coordonnés par les médecins généralistes traitants au sein d'une équipe dont le trio infirmier, généraliste, pharmacien est la base. Il faut dès maintenant les aider à s’organiser et se coordonner, entre eux et avec les autres structures spécialisées.

Mots-clés : fin de vie, domicile, coordination, ONFV

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI  - Tél : 06 62 61 09 99 26

MG France est membre du Collège de la Médecine Générale
     
Référence du communiqué de presse : N° 255 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude