Presse

 
Lettre ouverte à la Ministre de la Santé

DPC : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

 
Madame la Ministre,

Après une longue et difficile gestation, tous les textes qui organisent le Développement Professionnel Continu (DPC) sont désormais publiés. Le dispositif final, formalisé par les décrets et les différents arrêtés, a été le fruit de négociations et de modifications successives. Ces dernières visaient notamment à infléchir l’étatisation du dispositif et à revenir sur l’éviction des représentations professionnelles.

La profession est finalement représentée à différents niveaux : au conseil de surveillance et dans les sections paritaires de l’OG DPC, et dans la commission scientifique indépendante (CSI). Malheureusement, ces différentes instances fonctionnent en parallèle et sans liens structurels. La direction administrative de l’OG DPC dispose de ce fait d'un pouvoir quasi total.

MG France et MG Form, organisme agréé, observent que les premiers pas du DPC se caractérisent par un tâtonnement permanent, un manque de visibilité et un véritable recul au regard de ce que connaissaient jusqu’alors les médecins et leurs organismes de formation.
Les acquis de la Formation Médicale Continue conventionnelle « indépendante », portée sur ses fonds baptismaux par MG France en 1990, doivent être préservés au sein du dispositif de DPC.

MG France et MG Form estiment qu’en matière de fonds publics, pilotage et gestion doivent être irréprochables et constatent qu’il manque un maillon essentiel au dispositif mis en place : un pilotage politique fort et cohérent associant tous les professionnels aux services de l’Etat, sous la direction du ministère de la santé, conformément à l’esprit des textes.

MG France et MG Form déplorent que la gestion actuelle soit basée sur une logique uniquement budgétaire : le blocage vient de l’incertitude pesant sur la capacité à financer plusieurs programmes. La proposition de Madame Weber de réduire le financement du programme - ou de l’indemnisation du médecin, voire que celui-ci paye tout ou partie du programme -, est inacceptable, et contraire aux instructions de votre cabinet.

La logique de la formation entre pairs est fondamentale pour l’accompagnement professionnel, dans le cadre de votre politique de transformation du système de santé. L’introduction d’autres structures de type commercial, qui devrait être effective en juillet prochain, mettra en danger ce principe de l’accompagnement entre pairs.

MG France et MG Form estiment nécessaire d’utiliser les organismes professionnels (O DPC) comme tiers de confiance pour l’inscription des médecins et professionnels de santé. A défaut, nous assisterons à la naissance de goulots d’étranglement et de difficultés techniques certaines.
Ces contraintes constituent autant de mesures de défiance, alors qu’il faut au contraire mobiliser les organismes pour réussir le DPC.

Madame la Ministre, nous sommes attachés à préserver un DPC indépendant, au service de la réorganisation du système de santé que vous menez. La conduite actuelle des opérations par l’OG DPC ne permet pas d’installer sérieusement ce dispositif.

Pour MG France et MG Form, débloquer cette situation passe par :
- Un comité opérationnel informel, politique, associant sous votre autorité un membre de votre cabinet, les syndicats médicaux et le président de l’OG DPC.
- Des instructions écrites et précises, adressées à la directrice de l’OG DPC permettant de rectifier cette mise en route désastreuse.

Quelques jours suffisent pour redresser une situation qui a entraîné un mécontentement croissant de tous les représentants des médecins et des organismes de DPC.

Pour MG France et MG Form, l’année 2013, qui marquera l’An 1 du DPC, ne doit avoir qu’un seul but : populariser le DPC, en le rendant accessible à tous les professionnels de santé, notamment à tous ceux qui se sont déjà investis. Les médecins doivent disposer d'un outil simple, efficace et performant au service de leur formation. Aujourd’hui, tous sont très inquiets.

Madame la Ministre, nous vous demandons de fixer le plus rapidement possible une feuille de route pour les années 2013, 2014 et 2015, avec des objectifs et des messages clairs, pour permettre le démarrage effectif et rapide du DPC.

MG France et MG Form vous assurent de leur volonté de s’inscrire pleinement dans l’accompagnement et la réussite du dispositif. Ils comptent sur vous à cet effet.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre respectueuse considération.
 

 

Contacts :

  • Dr Marie-Hélène CERTAIN - Tél : 06 15 69 72 92
  • Dr Jean Claude SOULARY - Tél : 06 14 27 62 46
Référence du communiqué de presse : N° 248 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude