Presse

 
Agression d'une jeune femme généraliste aux Mureaux : il faut d'abord "sécuriser" les soins de proximité

Pour le syndicat des généralistes MG France, il est urgent de sécuriser les soins de proximité afin de préserver l’exercice de la médecine générale dans les zones sensibles : à défaut, les banlieues se transformeront bientôt en déserts médicaux. Pour autant l'expérience montre que la surenchère sécuritaire ne constitue pas une réponse satisfaisante.

Une de nos jeunes consoeurs a été brutalement agressée le 18 janvier dernier en fin de journée dans son cabinet médical où elle se trouvait seule. Collaboratrice depuis un an au sein d’un cabinet de deux femmes médecins généralistes, notre consoeur a fait part de son intention d’abandonner toute idée de poursuivre sa vie professionnelle aux Mureaux, commune où elle avait pourtant choisi de s’installer pour l’avenir.

Cette affaire n’est en aucun cas un simple « fait divers ». Elle a entraîné le 1er février, en matinée, une rencontre de la population des Mureaux, des élus de la ville et de l’ensemble des professionnels de santé de la localité, à l’initiative de ces derniers et non de l’URPS, comme cela a pu être écrit par l’AFP. Près de 80 personnes ont échangé leurs points de vue lors de cette réunion publique, qui sera suivie d’autres rencontres.

Cette agression d’une généraliste interpelle aussi l’ensemble des parties concernées par la couverture médicale des populations. Elle appelle des réponses fortes de la part des pouvoirs publics, des collectivités locales et territoriales et enfin de l’agence régionale de santé :

- Des pouvoirs publics, dont la mission est d’assurer l’ordre public et la sécurité des citoyens, MG France demande que des mesures efficaces et adaptées à l’ampleur du problème soient rapidement adoptées.

- Des collectivités locales ou territoriales, MG France attend qu’elles se saisissent rapidement du problème. Car faute de réponse, les jeunes générations de médecins généralistes se détourneront définitivement des zones sensibles, urbaines ou rurales, et les médecins en place fermeront purement et simplement leurs cabinets médicaux pour aller s’installer ailleurs.

- De l’Agence régionale de santé, MG France attend qu’elle soutienne rapidement et par tous les moyens en son pouvoir la création d’une maison de santé pluriprofessionnelle aux Mureaux. Le projet est porté depuis des années par les professionnels de santé libéraux de la commune, qui souhaitent se regrouper pour apporter de nouvelles réponses sanitaires tant à la population qu’aux jeunes médecins qui plébiscitent ce nouveau mode d’exercice en groupe.

La médecine générale de proximité dans sa pratique libérale constitue la réponse adaptée aux besoins de santé des populations dans la cité, comme à la campagne. Il n’existe aujourd’hui aucune alternative crédible à son exercice.

L’exercice des soins dans les zones dites sensibles est l’affaire de tous : population, soignants, pouvoirs publics. Il leur revient à cet égard de soutenir et de conforter l’exercice de la médecine générale qui est l’avenir des soins de proximité.


 

Contacts :

  • Dr Marie Hélène CERTAIN -Tél 06 15 69 72 92
  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI  - Tél : 06 62 61 09 99
Référence du communiqué de presse : N° 241 (à rappeler en cas de demande d'info complémentaire)

 

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude