Presse

Communiqués 2017
Catégorie : Communiqués 2017

MG France a entendu avec intérêt la ministre de la santé pointer les "défaillances du management au travail" responsables d'une hausse des arrêts de travail.

Les médecins généralistes sont confrontés tous les jours aux dégâts occasionnés par la souffrance au travail. Ils tentent d'apporter un soulagement à leurs conséquences pour leurs patients : angoisse, désintérêt, inhibition, dépression.

Un des seuls outils à leur disposition reste l'arrêt maladie, qui permet de protéger le patient et diminue le recours aux médicaments. Il est donc paradoxal qu'on leur reproche ces prescriptions, et tout à fait injuste de leur en faire porter la responsabilité.

MG France demande à l'assurance maladie quelles dispositions elle va prendre pour prévenir, mesurer puis limiter les conséquences sanitaires des défaillances du management en entreprise.

MG France exige qu'en matière d'indemnités journalières l'assurance maladie et le gouvernement ne confondent pas causes et conséquences. Il faut arrêter d'accuser le médecin généraliste d'être responsable de leur augmentation liée à une souffrance au travail croissante.


Mots-clés : indemnités journalières, arrêt maladie, souffrance au travail

 

Contacts :

Référence du communiqué de presse :
N° 449 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)