Presse

Deux millions de personnes habitaient en zone sous-dotée sur le plan médical selon les chiffres officiels. La DREES, département des études statistiques du ministère de la santé, recense aujourd’hui 7 % de la population en zone présentant une offre de soins en médecine générale très insuffisante (4,7 millions de personnes) et 55 % de la population en zone insuffisante (36,9 millions).


À tous ceux qui pensent encore qu’il suffit d’obliger les jeunes à s’installer à tel endroit, la réponse de MG France est simple : il faut les obliger à s’installer partout en France, car peu de territoires conservent encore une offre égale ou supérieure à une moyenne elle-même en forte baisse.

Ni l’augmentation du numérus clausus qui n’a servi à rien, ni l’obligation d’installation qui est inefficace, ni même les consensuelles maisons de santé ne résoudront ce problème, car il faut des professionnels qui n’existent désormais plus.

MG France souligne qu’il n’y a que deux solutions :

  • Libérer du temps médical, pour permettre aux généralistes de prendre en charge plus de patients. Cette solution peut être mise en œuvre immédiatement en dotant notre profession d’un secrétariat et d’un poste d’assistant médical, analogue à celui d’assistant dentaire. Le fonds d’intervention en soins primaires demandé par MG France doit le permettre.
  • Redonner de l’attractivité au métier de médecin généraliste en demandant à l’Assurance maladie d’investir sur notre spécialité, comme elle l’a fait depuis 50 ans pour les autres spécialités.

Ce n’est plus une simple urgence qu’il faut gérer, c’est désormais une catastrophe nationale silencieuse que la population et les généralistes en exercice affrontent ensemble. Les élus locaux sont conscients de la gravité de la situation. Les candidats à la présidentielle savent-ils qu’il s’agit de redonner de la confiance et des moyens d’exercice à la médecine générale qui est le socle de notre système de santé ?

 

Mots clés :

Démographie médicale, zonage, fonds d’intervention en soins primaires

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99
  • Dr Jean-Louis BENSOUSSAN - Tél : 06 14 55 48 68


Référence du communiqué de presse :
N° 426 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)

logo-mgfrance

Premier syndicat de médecins généralistes, a été créé en 1986 par la fédération de syndicats départementaux avec pour objectifs : la revalorisation de la Médecine Générale, des soins de qualité accessibles à tous et faire de la médecine générale une spécialité reconnue

Sites associés

MG Form
La formation du Généraliste

France AGA
Association de Gestion Agréée
des professionnels de santé

Medsyn
La télétransmission en
toute quiétude