15 jours avant le terme annoncé des négociations conventionnelles, l’Assurance-Maladie vient de faire brutalement monter la tension.
Lors de la séance du 7 juillet, le directeur de la CNAM a choisi de repousser de 18 mois l’application du tarif de 25 euros pour les consultations de base. De sa propre initiative ou à la demande du gouvernement, il propose une étape à 24 € le 1er avril 2017, n’autorisant le tarif de 25 € que le 1er avril 2018.

MG France réclame l’équité des tarifs entre médecins. Cette revendication fait aujourd’hui l’objet d’un consensus intersyndical. Elle doit se traduire par une revalorisation sans attendre du tarif de base de la consultation à 25 euros, et un même tarif pour les mêmes actes réalisés par tous les médecins, qu’ils soient spécialistes d’organe ou spécialistes en médecine générale.

Ne pas corriger cette discrimination subie par les médecins généralistes compromet l’accès aux soins de toute la population :

  • Comment, alors que les généralistes doivent pallier l’absence de services en proximité, leur demander d’assurer des soins d’urgence en bloquant leurs tarifs ?
  • Comment mettre en œuvre une loi qui parle de soins primaires organisés autour du médecin généraliste traitant, sans lui garantir les moyens d’exercice de sa spécialité ?
  • Comment mettre en œuvre une stratégie nationale de santé qui vise à améliorer la santé publique, en l’absence des médecins généralistes qui en sont les premiers acteurs ?

Démographie catastrophique liée à des conditions de travail médiocres, revenus horaires nettement inférieurs aux autres spécialités (- 78%), blocage de la consultation depuis le 6 janvier 2011, pour les médecins généralistes la coupe est pleine.

Dans ces conditions, MG France a décidé d’intensifier sa campagne d’application unilatérale de la consultation à 25 €. Ce mouvement s’étend comme en témoigne le nombre croissant de médecins qui reçoivent des courriers de menace de leurs caisses.

MG France appelle l’ensemble des syndicats de médecins libéraux à appuyer sa campagne "pas de consultation à moins de 25 €".

Télécharger l’affiche du syndicat http://www.mgfrance.org/images/actualite/actionsencours/affiche-tarif-cs25.pdf
 

Mots clés : Négociations conventionnelles, équité, tarifs.
 

Contacts :

  • Dr Claude LEICHER - Tél : 06 25 20 01 88
  • Dr François WILTHIEN - Tél : 06 13 60 54 31
  • Dr Jacques BATTISTONI - Tél : 06 62 61 09 99


Référence du communiqué de presse :
N° 400 (à rappeler en cas de demande d'information complémentaire)